17è « Art' Contest », à Bruxelles, jusqu'au 26 Septembre

écrit par YvesCalbert
le 22/09/2021

Jusqu’au dimanche 26 septembre, la 17è édition d’ « Art' Contest », nous atend au sein du « Bâtiment   Vanderborght », au N° 50 de la rue de l’Ecuyer, sis face aux « Galeries Saint-Hubert ».

Nous pouvons y découvrir les oeuvres de dix jeunes artistes belges ou résidant en Belgique, sélectionnés parmi 180 candidats, âgés au maximum de 35 ans, un Jury ayant attibué différents Prix.

Ce Jury se composait de Devrim Bayar, curatrice au « Wiels », Carine Bienfait, directrice de « JAP » (« Jeunesse et Arts plastiques »), Simon Delobel, historien de l’art, Liliane De Wachter, curatrice au « Mukha » et Catherine Mayeur, professeure d’histoire de l’art.

Ce concours, fondé et dirigé par Valérie Boucher, attachée à la scène artistique émergente, a pour vocation de  révéler, de suivre et d’accompagner le travail des jeunes artistes contemporains sur le long terme.

Cette année, le premier Prix a été remis à Eloïse Lega (°Belgique/1996), qui se voit offrir une exposition individuelle au « Botanique », une résidence d’artiste de 2 mois et demi, à La Rochelle, ainsi qu’une exposition au « Centre Intermondes« , sans oublier ue bourse de 2.000€, offerts par la présidente d’ « Art Contest », Betty Lechien, 2.500€, offerts par la « Loterie Nationale » et 500€, offerts par un collectionneur.

De ses trois oeuvres exposées, nous retiendrons plus particulièrement « Allumettes », son installation métaphorique d’allumettes, finement gravées sur leurs quatre faces, nous révélant les identités (noms, prénoms, sexe, pays d’origine) et les causes du décès de 250 migrants tragiquements disparus. Cette artiste – enseignante en arts, après avoir étudié la gravure et les arts numériques – nous confie qu’elle a obtenu ces informations de l‘ asbl « United », qui a recensé plus de 40 000 décès de migrants. En outre, une vidéo nous montre la mise à feu et la combustion partielle ou totale d’une succession d’allumettes, une voix nous déclinant les identités et les circonstances de la mort de chaque personne associée à un bâton de soufre.

Comme l’écrit Pascal Goffaux, pour la « RTBF » : Eloïse Lega a créé, ici, « une œuvre plastique sensible traversée par une attention à l’humain, engagé dans la vie fragile et éphémère ou entravé dans une libre circulation par les barrières et les frontières. »  

Une seconde oeuvre se compose de cartes géographiques, l’une, conçue par Eloïse Lega, nous révélant les flux migratoes, alors qu’une autre, intéressant, à tort, davantage de personnes, nous montre les destinations estivales du tourisme, … ce qui nous pousse à la réflexion … D’un côté, nous devinons les recettes et dépenses touristiques, qui font oublier la mise en danger de la vie et de la sécurité des individus contraints à l’exil … C’est « L’Envers du Décor », titre de cette installation.

Quant à « Je pense à toi », une petite bôite à bijoux, contenant une montre déposée sur un coussinet, il s’agit d’une oeuvre ravivant le souvenir d’un être disparu, lorsque l’on soulève le couvercle du petit coffre, une action provoquant la réanimation des aiguilles de la montre, qui s’arrêtent lorsqu’on le referme.

Helen Anna Flanagan (°Royaume-Uni/1988) remporte le deuxième Prix, lui offrant une exposition personnelle dans la « C-Box » de la « Centrale for Contemporary Art », ainsi qu’une bourse à la production de la Ville de Bruxelle, d’un montant de 1.000€, sans oublier 2.500€ de la « Loterie Nationale » et 500€ d’un collectionneur.

De son côté, Juana Soria (°Espagne/1985) obtient le troisième Prix, lui offrant,en 2022, une exposition  personnelle à la « Fondation Carrefour des Arts« , ainsi que 3.000€ de la « Sabam ».

Une résidence d’artiste d’un mois à la « Fondation CAB » est offerte, par cette dernière, à Lola Daels, qui reçoit, également, une bourse à la production de 1.500€.

Enfin, une Mention spéciale du Jury est attribuée à Jolijn Baeckelandt, qui reçoit le « Prix Cadr’Art », un chèque d’une valeur de 1.000€.

Outre les oeuvres de ces cinq lauréats, nous pouvons, également, admirer, jusqu’au dimanche 26 septembre,  celles des cinq autres artistes sélectionnésAlexis Deconinck (°France/1987), Pauline François (°France/1990),  Camille Le Meur (°France/1997), Florinda Ciucio (°Belgique/1993) et Merzedes Sturm-Lie (°Danemark/1991).

Site web http://www.artcontest.be.

Yves Calbert.

Portrait de YvesCalbert
YvesCalbert