PAGNOL EN BD : MANON DES SOURCES. Tome 2

écrit par VandenHende
le 25/09/2021

Papet !… La source ! La source !… Elle s’est arrêtée ! Depuis ce matin, ça ne coule plus !… Plus une goutte !”

Jean de Florette, le bossu de la ville qui se rêvait paysan, est mort depuis longtemps. Sa propriété des Romarins appartient désormais à Ugolin Soubeyran qui prospère dans la culture des œillets. Malgré les avertissements du Papet, son oncle, Ugolin tente désespérément de séduire Manon, la fille unique du bossu qui vit dans les collines. Mais la belle sauvageonne a d’autres idées en tête depuis qu’elle a découvert les circonstances qui ont conduit son père à la mort. La fille des collines ne rêve maintenant que de faire payer aux Soubeyran leurs manigances et de se venger d’un village qui a préféré les secrets à la vérité.

Scénario : Serge SCOTTO DI RINALDI, Eric STOFFEL

Serge Scotto di Rinaldi est né en 1963 à Marseille. Il se distingue au sein des auteurs marseillais par la multiplicité de ses activités : indifféremment au scénario ou au dessin, dans la BD comme dans la presse, il est également romancier et journaliste, notamment par l’entremise de son chien Saucisse, depuis 7 ans « éditorialiste » mordant et remarqué dans divers quotidiens et dont la gloire médiatique éclipse largement celle de son maître.

Eric Stgoffel est né en 1962 à Marseille, il est scénariste de bande dessinée, illustrateur et directeur de collection « Plein Vol » chez Idées +. Il a également scénarisé chez Vents d’Ouest Pandora, Éric Stoffel a coscénarisé Oukase chez Grand Angle.

Dessin : Christelle GALLAND

Après des études en communication graphique et visuelle à Aurillac, Christelle rejoint l'école Pivaut d'arts appliqués de Nantes, où elle se spécialise en bande dessinée. Grand Angle repère son talent et lui propose la mise en images du Le Fils de l’officier. Elle anime actuellement la série Moses Rose (2 tomes parus).

Editions Grand Angle

Prix : 16,90 €     

72 pages

ISBN 978-2-81897-658-6              

7 lectures
Portrait de VandenHende
Van den Hende"