Les Tours - La Rochelle

écrit par RobertMARY
le 20/08/2022

Le port de La Rochelle fut protégé par trois tours.

La tour Saint-Nicolas, c’est le "donjon’’ sur la rive sud du chenal.
La tour de la Chaîne, c’est la tour ronde face à la tour Saint-Nicolas, sur la rive nord du chenal.
La tour de La Lanterne, c’est la tour la plus haute de par sa flèche gothique, sur la rive nord du chenal, du même côté que la tour de la Chaîne. On y accède à partir de la tour de la chaîne par une courtine, la "Rue sur les Murs’’.

 

La tour de la Lanterne (XVe siècle) est, avec la tour Saint-Nicolas et la tour de la Chaîne, l'une des trois tours du front de mer de La Rochelle, vestiges des fortifications médiévales qui protégeaient le port. Elle est également connue sous les noms de tour du Garrot, tour des Prêtres et tour des Quatre Sergents.

Elle fait 1 mètre de hauteur en plus (38 m au total) que la Tour Saint Nicolas. Il suffit de se pencher, vertige quasi garanti! L'escalier est bien plus raide et étroit. La priorité est aux personnes qui descendent. C'était une prison où les détenus dessinaient avec les moyens du bord (voir photos)...

 

La tour Saint-Nicolas (XIVe siècle) est l'une des deux tours emblématiques du Vieux-Port (avec la Tour de la Chaîne), dont elle constitue la majestueuse porte d'entrée. Elle a assuré pendant cinq siècles la défense de la passe et a servi de point d’attache à la chaîne, tendue depuis l’autre rive, et qui servait à interdire l'accès du port. La tour Saint-Nicolas remplissait des fonctions militaires, de défense, et des fonctions résidentielles.

 

C'est depuis la Tour de la Chaîne (d'une hauteur de 24 m) qu'était manœuvrée la chaîne, fixée dans la tour Saint-Nicolas sur l'autre rive, de manière à interdire l'accès au port. Au pied de la tour, sur la petite place de la Chaîne, est conservée la dernière chaîne qui servait à fermer le port chaque soir. La Tour de la Chaîne et la Tour Saint Nicolas défendaient donc l'entrée du port.

 

Les tours, comme outil militaire défensif, ont accordé une certaine autonomie à La Rochelle qui commerçait avec l'Angleterre.

Le Roi de France catholique Louis XIII fureux de voir La Rochelle n'étant pas sous son contrôle direct (une ville protestante liée aux Pays-Bas et à l'Angleterre, constituant une sorte d'état dans l'état et ayant proclamé son indépendance en 1621, ne peut -aux yeux du roi- que menacer le pouvoir royal en servant de "tête de pont" protestante en France), ordonne au cardinal de Richelieu de procéder à un blocus maritime. Le siège commence le 10 septembre 1627 et se termine le 28 octobre 1628 par la reddition de la ville (après avoir perdu les 4/5ème de sa population suite à la famine). Après le siège, les fortifications de la ville ont été détruites. Qu'en reste-t-il de nos jours ? Les trois tours.

 

Les trois tours ont été classées "monument historique" le 17 février 1879.

 

Outre le contenu historique des tours, chacune d'entre elles donne accès à une vue panoramique de la ville. Avis aux photographes amateurs!

Pratiquement au pied de la tour de la Chaîne, sur le cours des Dames, nous avons l’embarcadère du Passeur et du Bus de Mer qui sont bien pratiques et agréables pour rejoindre sans effort la rive sud de la baie.
La tour Saint-Nicolas est le point de départ de la belle promenade en bord de mer qui conduit au port de plaisance des Minimes.

 

Le site web officiel des Tours de La Rochelle

Le guide touristique Bernezac.com détaillant les trois Tours

17 lectures
Portrait de RobertMARY
Robert Mary

Lien vers mes autres articles

Lien vers mon site web photographique

Livre sur les chars intégrant ma contribution photographique

Centres d'intérêt photographiques principaux : reconstitutions historiques (seconde guerre mondiale et période napoléonienne), aviation militaire, cosplay de type vampirique, heroïc fantasy ou science fiction.