Jours de crimes

écrit par VandenHende
le 18/04/2022

Trahison, mort, passion, drames. Ici tout est vrai.

À la barre, l’intimité se dévoile. On se passionne pour ces histoires. Des hommes et des femmes dont on ignore tout nous deviennent familiers. Mais c’est aussi au cœur de nous-mêmes que les auteurs nous entraînent. On se surprend à se confondre avec certains, citoyens presque ordinaires, nos semblables, dont la vie a dérapé. On pleure et on rit, on connaît la colère, le dégoût ou l’empathie. Chaque scène rapportée, chaque récit de ces mille et un morceaux est un moment d’émotion.

Les auteurs : PASCALE ROBERT-DIARD et STÉPHANE DURAND-SOUFFLAND

Entrée au Monde en 1986, Pascale Robert-Diard a longtemps été journaliste politique. Depuis 2002, elle est chargée de la chronique judiciaire. Elle suit toutes les grandes affaires judiciaires, procès d’assises, scandales politico-financiers, mais aussi tout ce quotidien de la justice ordinaire, celle des tribunaux correctionnels, des comparutions immédiates, des chambres civiles. Elle a obtenu en 2004 le prix Louis-Hachette pour ses comptes-rendus du procès Elf.

Elle a publié Dans le ventre de la justice, en septembre 2006 (Editions Perrin), et en 2015, elle a mis en image, grâce à François Boucq, Le procès Carlton.

En 2016, son dernier roman La Déposition (Editions de L’Iconoclaste), a été retenue jusqu’à la deuxième sélection du Prix Fémina.

Stéphane Durand-Souffland est chroniqueur judiciaire au Figaro. Il est notamment l’auteur de Frissons d’assises. L’Instant où le procès bascule (Denoël, 2011), et de Bête noire, avec Éric Dupond-Moretti (Michel Lafon, 2012, 75 000 exemplaires).Il a déjà publié à L’Iconoclaste Jours de crimes, avec Pascale Robert-Diard.

Editions Iconoclaste

432 PAGES

Prix : 20,00 EUR

3 lectures
Portrait de VandenHende
Van den Hende"