Geisha - Arthur Golden

écrit par RobertMARY
le 10/07/2022

Geisha est un roman de fiction historique de l'auteur américain Arthur Golden, publié en 1997.

Le roman raconte l'histoire de Nitta Sayuri (nom de scène, son nom d'origine étant Chiyo) et les nombreuses épreuves auxquelles elle est confrontée pour devenir et travailler comme geisha. à Kyoto, au Japon, avant, pendant et après la Seconde Guerre mondiale.

Elle se plie avec docilité à l'initiation difficile qui fera d'elle une vraie geisha.
Art de la toilette et de la coiffure, rituel du thé, science du chant, de la danse et de l'amour : Sayuri va peu à peu se hisser au rang des geishas les plus convoitées de la ville. Les riches et les puissants se disputeront ses faveurs. Elle triomphera des pièges que lui tend la haine d'une rivale (nommée Hatsumomo). Elle rencontrera finalement l'amour mais à quel prix…

Le livre montre à quel point l'imaginaire collectif se trompe en associant l'image d'une Geisha à une prostituée puisque c'est tout-à-fait faux. Une geisha est avant tout une artiste accomplie, que l'on pourrait au mieux quoique imparfaitement, comparer à une "escort girl" (certains ministres japonais fréquentent parfois une geisha).

Le début du livre est assez triste puisque son père la vend en même temps que sa soeur, à la mort de sa mère puis, elle ne comprend pas ce qui lui arrive. Son statut est proche de prisonnière qui ne peut s'enfuir si elle veut survivre. Etant harcelée par un rivale qui lui rend la vie vraiment difficile elle sera sauvée in extremis par une autre geisha (nommée Mameha) qui la prend sous son aile.

Je ne veux pas en dire plus au sujet du contenu du roman, ce sera à vous de le découvrir. Pour les amoureux de la culture japonaise, ce livre est très intéressant car il nous fait vivre le Japon à trois époques différentes. De plus, même s'il est écrit en français, il enrichit notre vocabulaire japonais par des termes extrêmement spécifiques.

Le livre se lit facilement et l'histoire est prenante puisque raconté à la première personne sous forme de mémoires (d'ailleurs le titre anglais est "Memoirs of a Geisha").

Le roman a fait l'objet en 2005 d'un film américain (oscarisé en 2006) joué par des actrices chinoises et non japonaises. Autant le Japon que la Chine ont eu du mal à l'accepter. Ce film a été boudé en salle par les Japonais et censuré par les autorités chinoises.

Bonne lecture!

 

3 lectures
Portrait de RobertMARY
Robert Mary

Lien vers mes autres articles

Lien vers mon site web photographique

Livre sur les chars intégrant ma contribution photographique

Centres d'intérêt photographiques principaux : reconstitutions historiques (seconde guerre mondiale et période napoléonienne), aviation militaire, cosplay de type vampirique, heroïc fantasy ou science fiction.