Donjon Antipodes + 10001 : Le Coffre aux âmes

écrit par VandenHende
le 08/02/2022

Synopsis

La plongée aux antipodes de la saga Donjon se poursuit avec Sfar, Trondheim et Vince... Subtil hériter de Popeye, Donald et John McLane, le héros de ce nouveau cycle n'a pas fini de séduire les fans de la série.

S'il a réussi à éviter un plongeon mortel dans les entrailles de Terra Amata, Rubéus Khan, le canard rouge à la clé à molette, n'est pas au bout de ses peines. Recherché pour avoir tué une trentaine de policiers et pourchassé par son oncle, il n'a d'autres choix que de se mettre sous la protection de celle qui règne sur toute la pègre, L'Atlas, qui a une bien étrange mission à lui confier.

Scénariste : Joann Sfar , Lewis Trondheim

Scénariste, dessinateur, romancier et réalisateur, Joann Sfar est né en 1971 à Nice. Dès l’enfance, il consacre son temps à dessiner et raconter des histoires. Après sa maîtrise de philosophie, il entre à l’école nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris, puis publie ses premières pages dans la revue Lapin (L’Association). À partir du milieu des années 90, il publie ses premières séries : Noyé Le Poisson (L’Association), Les Aventures d’Ossour Hyrsidoux (Cornélius), Petrus Barbygère, Potamoks, Troll (Delcourt) et La Fille du professeur (Dupuis) qui obtient le Prix René Goscinny et l’Alph’art Coup de coeur au Festival d’Angoulême. En 1998, il se lance avec Lewis Trondheim dans la série Donjon, parodie d’héroic-fantasy, qui reçoit un succès critique et public. Auteur prolifique, il crée un nombre incommensurable de séries : Professeur Bell, Petit Vampire, Le Bestiaire amoureux (Delcourt), Les Olives noires (Dupuis), Le Chat du Rabbin (Dargaud), Pascin (L‘Association). En 2002, il devient directeur de collection chez Bréal, puis chez Gallimard avec la collection Bayou. La même année, il entame la publication de ses Carnets, chez Delcourt. En 2008, il adapte Le Petit Prince en bande dessinée chez Gallimard, avant de se lancer dans le cinéma. Il réalise le biopic Gainsbourg, vie héroïque, pour lequel il reçoit le César du Meilleur Premier Film en 2011, puis adapte Le Chat du Rabbin en film d’animation, pour lequel il reçoit le César du Meilleur film d’animation en 2012. En 2013, il publie son premier roman, L’Éternel, chez Albin Michel et entame la série Star of the Stars avec Pénélope Bagieu au dessin chez Gallimard. En 2014, il est fait officier dans l'ordre des Arts et des Lettres. 

LEWIS TRONDHEIM est né en 1964. Il réside à Montpellier. Il suit les cours d'une école de publicité de 1986 à 1989. En 1987, il fait la connaissance de Jean-Christophe Menu et découvre la bande dessinée autrement qu'en album 46 pages couleurs. Un an plus tard, Lewis apprend à développer son style graphique en réalisant un fanzine, ACCI H3319. Il rejoint ensuite Menu, Stanislas, Mattt Konture, Killoffer et David B autour de la revue Labo (Futuropolis). Ensemble, ils fondent la structure d'édition de bandes dessinées L'Association en 1990. Un an plus tard, Lewis travaille au sein de l'atelier Nawak et publie en 1992 un étonnant pavé de 500 pages, Lapinot et les carottes de Patagonie  (L'Association). Sous l'impulsion de l'éditeur Cornélius, il dessine ses Approximate Continuum Comics , dans lesquels il se raconte sous forme autobiographique. En janvier 1994, Lewis obtient à Angoulême l'Alph-Art Coup de coeur pour son livre Slaloms  (L'Association). Durant cette année décisive, il devient papa, signe chez Dargaud la série Lapinot et quitte Paris pour le sud de la France. La période 1997-1999 voit naître de nombreux projets, comme une nouvelle série d'héroic-fantasy à la numérotation titanesque et audacieuse, Donjon , avec Joann Sfar et une pléiade d'auteurs, chez Delcourt. En 2000, il publie un grand nombre de séries jeunesse chez Delcourt : Kaput et Zösky , Allez Raconte  avec José Parrondo, Trois chemins  avec Sergio Garcia et Le Roi Catastrophe  avec Fabrice Parme. Les deux premières sont adaptées en dessin animé, de même que La Mouche . à l'été 2004, il crée chez Delcourt la collection Shampooing, où sont accueillis nombre de talents singuliers, dont lui-même avec Mister I  et Les Petits Riens  de Lewis Trondheim, Yoann avec Fennec, Cyril Pedrosa avec Trois ombres , Guy Delisle avec Chroniques birmanes  et Chroniques de Jérusalem , Boulet  avec Notes. Lewis est élevé en 2005 au rang de Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres et reçoit en 2006 le Grand Prix de la ville d'Angoulême. Il a également imaginé et piloté la série de space opéra-comédie Infinity 8  (Rue de Sèvres). Récemment, il est au scénario de Happy Birds , avec Hugo Piette (Delcourt).

Illustrateur : Vince

VINCE EST NÉ EN 1969 À PARIS. Il entre à l'école Estienne en 1985, et travaille pour la publicité dès sa sortie en 1988. Son amitié avec Stan fait qu'ils forment à eux deux une équipe de travail soudée et quasi indéfectible. Ils multiplient les expériences, mettant leurs talents au service de la presse, de l'animation, du cinéma...

Le premier album de bande dessinée de Stan paraît en 1992 chez Zenda, et l'année suivante, il entame avec Vince la première série BD réalisée à quatre mains : Vortex. Travaillant dans le même atelier parisien, ils déploient une activité paraissant sans limites, publiant dans L'Écho des savanes et Spirou. Ils font aussi une incursion remarquée au pays des comics où ils réalisent un épisode du célèbre Shadow : Shadow and the Mysterious Three puis une mini-série : Shadow and Doc Savage. Suivent une mini-série sur Tarzan, plusieurs couvertures pour les comics Star Wars et Ghost et de courtes histoires dans la revue Dark Horse Presents. Stan et Vince se sont aussi associés au célèbre Benoît Delépine pour un album paru chez Albin Michel. Un hommage mérité leur est rendu chez "Série B" par un art-of (2007). Un recueil qui révèle leur talent et leur fantaisie, tout comme leur série Les Chronokids débutée en 2008 chez Glénat et scénarisée par Zep.

Coloriste : Walter

Editions Delcourt

EAN : 9782413042167

Dimensions : 22.5 x 29.8 cm

Nombre de pages : 48

Prix : 11,95€

14 lectures
Portrait de VandenHende
Van den Hende"