Adieu coach

écrit par VandenHende
le 16/05/2024

Cinq vieux briscards replongent dans la mêlée pour sauver le club de leur jeunesse.

Quand Marius, le vieil entraîneur emblématique de l’Union Rugby de Voissy, tire sa révérence, c’est tout son club qui part à la dérive. Il n’y a plus d’argent dans les caisses, plus d’équipe masculine et un projet immobilier prêt à faire main basse sur son terrain…

Paulo, Le Doc, Biquette, Gino et Charly, cinq vieux briscards, vont alors tout tenter pour sauver le club de leur enfance. Mais ce n’est pas facile de faire à nouveau l’union sacrée, car le temps a passé et maintenant, il presse. Et si la solution venait de l’équipe féminine ?

Scénariste, Dessinateur, Coloriste : Boris GUILLOTEAU

Boris Guilloteau est né le 15 juillet 1974 à Tours. Les choses ne commencent pas dans les meilleures conditions pour le petit Boris puisqu'il tombe sur la tête, du rez-de chaussée de sa tante, à l'âge d'un an et demi, et sort finalement indemne de cet accident avec tout de même un traumatisme cranien. Il fait toute sa scolarité en pensionnat dans les Deux-Sèvres où il prépare un Bac scientifique puis littéraire qu'il ne décrochera finalement pas. Il est à l'époque attiré par les comics Marvel et dévore les classiques de la bande dessinée : Astérix et Tintin. Il dessine déjà dans sa tendre enfance et remporte, dès l'âge de 18 ans un concours de BD au festival de Poitiers. Après le lycée, il entre aux Beaux-Arts de Cherbourg et suit deux ans les cours de communication. Il enchaîne en entrant aux Beaux-Arts d'Angoulême pour un an et effectue un stage de dessin animé au CNBDI. Rentré à Tours, il consacre une année à son autre passion, le théâtre, et participe à quelques spectacles, même s'il n'en oublie pas le dessin pour autant. Boris part ensuite, à l'âge de 25 ans ,au service militaire dans la Meuse, à la suite de quoi il reste deux ans à l'école des Gobelins en animation. Lorsqu'il quitte l'école en 2002, Boris Guilloteau a déjà le projet de se lancer dans la bande dessinée. Il commence néanmoins sa carrière dans le dessin animé dans les studios "Je suis bien content", où il participe au long métrage Fille perdue, cheveux gras, "Les Cartooners associés" et "Mille iMages" où il signe le design de "Les Enfants du feu", avec Claire Wendling. Son premier album de bande dessinée sort en 2003 chez Soleil et s'intitule Le Petit Bûcheron, avec Tarek au scénario. C'est à Saint-Malo qu'il fait la rencontre du scénariste Dieter, par l'intermédiaire d'Étienne Le Roux. Ce dernier montre les dessins de Boris Guilloteau à Guy Delcourt, qui lui signe un premier album jeunesse, scénarisé par Dieter. La série, Jane des Dragons, est prévue en deux volumes, mais en fera peut-être plus ! En attendant, Boris prépare le deuxième volume de sa série et pense déjà à de nouveaux projets de séries de bande dessinée pour le grand public. Texte © Delcourt

Editions Grand   Angle

Nombre de pages : 96 pages

 Dimensions : 219 x 300 mm

 ISBN : 979 1 0411 0214 3

 

11 lectures
Portrait de VandenHende
Van den Hende"