Rubine, tome 14. Serial Lover.

écrit par VandenHende
le 05/04/2021

Résumé

Bourbonville, paroisse de Louisiane cernée de bayous, s'apprête à vivre l'événement mondain de l'année : le mariage de Eileen Lerouge avec Trevor Smith ... un Yankee ! La soirée s'annonce festive sauf qu'à l'instant fatidique, le futur marié et sa famille ont disparu. les pistes suivies par le shérif local ne font qu'épaissir le mystère. Le seul Trevor Smith dont on retrouve la trace est mort depuis des lustres. Les années passent lorsque Eileen découvre l'oncle de Trevor jouant dans une pub la télé. L'enquête de Rubine s'avérera épineuse, surtout...

Scénario : Mythic

Après s'être essayé au théâtre pour enfants, Mythic commence une carrière de dessinateur. Il participe à de nombreuses expositions, en Belgique et à l'étranger. En 1974, il sera répertorié parmi les dix meilleurs graphistes du XXe siècle. Il a aussi organisé et animé des conventions de Science-Fiction et de Fantastique. Parallèlement à ces activités, il commence à écrire. Ce seront, d'abord, plusieurs recueils de nouvelles, ensuite des romans et des scénarios de BD. Il a collaboré avec Marc Hardy («Garonne et Guitare»), avec Yann et Conrad («Jason, Guduk, et Cie»), avec Rosinski («La croisière fantastique») et avec Disano («Le jeune Renaudin», "Alyce et Vicky", "Johanna"). Mythic a aussi écrit quelques scénarios de «Natacha» (pour Walthéry). Pour Le Lombard, il imagine les scénarios comiques du «Gowap» (avec C. Ridel), les aventures semi-réalistes de «Rubine» (avec D. de Lazare puis Boyan et F. Walthéry). Suite au décès du scénariste Pascal Renard en avril 96, Mythic reprend, à partir du tome 3, les aventures hyper-réalistes de la série «Alpha» dessinée par Youri Jigounov. En 2003, il inaugure la collection Polyptyque du Lombard avec "Halloween Blues". Il en confie le dessin à Kas. La Chambre belge des Experts en BD asbl a attribué en 2004 pour "Prémonitions", le Grand Prix du Dessin à Kas et le Grand Prix du Scénario à Mythic.

Dessin : Bruno Di Sano, François Walthéry

 Avant d’être dessinateur professionnel, Bruno Di Sano fut, par nécessité, mécanicien automobile. En 1984, après avoir commis quelques albums édités par Michel Deligne, il entre aux Éditions du Lombard où il dessine quelques séries dans le journal «Tintin»: «Arnold le Rêveur» avec J. Thaulez, «Le jeune Renaudin» avec J. Dufaux et Mythic, «Platon ,Torloche et Coquinette» (d’après Renaud) avec Didgé. Pendant une douzaine d’années, il réalise 9 albums «coquins» et participe à 23 recueils collectifs tout aussi «coquins» pour Joker Éditions. Pour le même éditeur, il produit avec F.Walthéry et Mythic, 3 tomes de «Johanna, une Femme dans la Peau», puis s’occupe des décors des aventures de la charmante «Natacha». Pour les Éditions Lefranc il a en outre mis en images deux enquêtes de «Sherlock Holmes» adaptées pour la BD par A.P. Duchâteau. Pour Vents d’Ouest, il signera deux albums de la collection des «Guides en BD». En 2007, à la demande des Éditions Jungle Kids, il transpose en bandes dessinées les aventures de Fred et Jamy, les dynamiques et sympathiques animateurs de la célèbre émission de télévision «C’est pas sorcier» diffusée par France 3, la RTBF et TV5. 2009 marquera ses 25 ans de «métier» et officialisera aussi sa reprise pour Le Lombard de «Rubine», série d’aventures policières imaginées par Mythic avec la complicité de F. Walthéry.

Né à Argenteau le 17 janvier 1946, François Walthéry est aiguillé à seize ans vers certains ateliers pratiques de Saint-Luc à Liège où on a senti que l'adolescent était doué pour le dessin, tout en n'ayant pas encore la maturité pour suivre les cours généraux destinés à des étudiants de loin ses aînés. Un voisin de Cheratte, le dessinateur Mittéï, lui donne quelques conseils de perfectionnement et les scénarios d'une vingtaine de gags de "Pipo" qui sont acceptés pour Junior, le petit frère de Tintin. En juillet 1963, encore en culottes courtes, il est conduit par sa mère à la rédaction de Spirou où le seul petit croquis qu'il a avec lui, dans son portefeuille, attire l'attention d'Yvan Delporte, de Charles Dupuis et de Peyo ! Désespérément à la recherche de collaborateurs pour répondre à la demande de planches des Schtroumpfs, Peyo le prend dans son studio, mais découvre rapidement que l'adolescent n'est pas très à l'aise avec les petits lutins bleus. Il lui faudrait une série plus dynamique. Supervisé au début par Will, Walthéry est dirigé vers la série "Jacky et Célestin", produite pour Le Soir illustré. De l'automne 1963 à 1966, Walthéry, sous le pseudonyme de Pop's, en dessine quatre épisodes et développe graduellement son style. Lorsqu'il termine son service militaire, il est jugé apte à assurer la suite de "Benoît Brisefer", série plus ambitieuse que le Maître réserve à Spirou. Là aussi, il assumera quatre épisodes, de 1968 à 1973. Parallèlement, il met en route un nouveau personnage sur un scénario de son compagnon de Studio, Gos : "Natacha, hôtesse de l'air" est acceptée dès 1967, mais ce n'est qu'en 1970 que cette petite bonne femme déterminée débarque dans Spirou. Les rédacteurs devront désormais se relayer pour courir derrière un dessinateur aux retards proverbiaux. Ce sera pire encore lorsque, le succès aidant, l'éternel gamin honorera de sa présence tous les festivals de France et de Navarre. En trente années d'existence, […]

Éditions du Tiroir 

46 pages 

ISBN : 978-2-931027-27-1 

Format : Din A4

Prix : 12€

 

28 lectures
Portrait de VandenHende
Van den Hende"