Palmarès du 14è "Millenium Documentary Film Festival »

écrit par YvesCalbert
le 16/05/2022

Ce dernier vendredi 13 maiau « Palais des Beaux-Arts » (« Bozar ») – avant la projection du film de clôture, « Makeup Artist », (Jafar Najafi/Iran/2021/76’/film lauréat d’un « Prix »au « Yamagata International Documentary Film Festival » {« YIDFF »}, au Japon) -, devant un nombreux public, la directrice artistique, Zlatina Rousseva, nous révéla le Palmarès du 14è « Millenium Documentary Film Festival ».

** Compétition internationale :

- Objectif d’Or :

*** « For your Peace of Mind, make your own Museum » (“Para su Tranquilidad, haga su propio Museo”)/ Endara Mislov & Pilar Morena/Panama/2021/71′)

Synopsis : « Dans un film audacieux, deux réalisatrices s’inspirent de l’histoire de Senobia Cerrud qui a transformé sa vie et sa maison en espace de création. Interrogés dans sa cuisine-musée, ses concitoyens évoquent son art et ses réflexions … »

Les réalisateurs :

Ana Endara Mislov a étudié la réalisation, à Cuba, à l’ « EICTV » (« Ecole internationale de Cinéma et de Télévision ») Elle s’intéresse aux perspectives de la société panaméenne et au sentiment d’appartenance.

Pilar Moreno travaille comme artiste plasticienne, spécialisée en art-thérapie. Ce film est son premier projet cinématographique. Le scénario découle de son intérêt pour l’artproduit en dehors du monde de l’art

Motivation du Jury : « Un film magnifique plein de profondeur humaine bouleversante qui dresse le portrait d’une artiste d’Art Brut. Un film qui parle de féminité, de solitude, de personnes âgées et des traces qu’on laisse. Dans ce film audacieux, les deux réalisatrices se sont inspirées de l’histoire de Senobia Cerrud qui habitait un petit village perdu, au Panama, pour explorer de nouvelles voies dans le langage cinématographique. »

- Objectif d’Argent :

*** « Children of the Mist » (Diem Ha Le/Vietnam/2021/92’/film lauréat, en 2022, du « Prix du meilleur Réalisateur » à l’ « IDFA » (« International Documentary Film festival Amsterdam ») & du « Prix du Projet de Changement de Perception », au « Festival Visions du Réel », à Nyon, en Suisse).

Synopsis « Di, jeune fille de 12 ans, habite un village perdu dans la brume des montagnes vietnamiennes. Elle a de la chance, car elle fait partie de la première génération d’enfants ayant eu accès à l’éducation. Mais Di appartient à la minorité ethnique Hmong, où, traditionnellement, les femmes se marient très jeunes. Un jour, elle disparaît, victime de ‘l’enlèvement de la mariée’ … »

- Objectif de Bronze :

*** « Judges under Pressure » (Kacper Lisowski/Pol./2021/85′)

Synopsis « En Pologne, l’indépendance du pouvoir judiciaire est gravement menacée depuis l’arrivée au pouvoir du parti d’extrême droite. Les magistrats qui ne suivent pas la ligne gouvernementale risquent le limogeage ou la prison. Le juge Igor Tuleya, visage du mouvement de protestation, se bat à la fois dans et hors des salles d’audience … »

- Prix spécial du Jury :

*** « Kash Kash » (Lea Najjar/All.-Liban-Qatar/2020/85′).

Synopsis : « Au Levant, ‘Kash Hamam’ est un jeu colombophile qui remonte aux temps les plus reculés. Aujourd’hui, cette pratique redonne des couleurs au ciel de Beyrouth et recolle les morceaux d’une société fragmentée sur le plan politique et confessionnel … »

- Deux Mentions spéciales du Jury :

*** « Dark red Forest » (Huaqing Jin/Chine/2021/85′)

*** « Brotherhood » (Francesco Montagner/Ita.-Rép. tch./2021/92′)

- Composition du Jury international :

Julie Bertuccelli (France/réalisatrice/présidente du Jury), Elena Christodoulidou (Chypre/membre de l’ "Académie européenne du Cinéma"), Tamara Tatishvili (Géorgie/productrice/directrice générale de l’ "Independent Filmmakers’ Association"), Antonio Vigilante (Italie/ancien directeur, à Bruxelles, du "Bureau du Programme des Nations Unies pour le Développement") et Artur Vardikyan (Arménie/directeur de la programmation du "Festival international du Film documentaire d’Ujan").

- Prix du Public :

*** « Writing with Fire » (Sushmit Ghosh & Rintu Thomas/Inde/2021/93′)

Synopsis : « En Inde, où les journalistes font partie de l’élite, des femmes de la castela plus misérable et méprisée, celle des dalits, lancent ‘Khabar Lahariya’, un hebdomadaire local qui gagne rapidement en popularité. A peine initiées au smartphone, ces femmes courageuses apprennent à dénoncer, sur leur chaîne You-Tube, les inégalités, la corruption et les violences sexistes, donnant ainsi la parole aux ‘intouchables’ … »

** Compétition Vision Jeune :

*** « Le Chant des Vivants » (Cécile Allegra/France/2021/82′)

Synopsis : « Depuis quatre ans, Sophia, Fahran et d’autres jeunes hommes et femmes venus de différentes régions d’Afrique, survivants des camps de torture du Sinaï et de Lybie, sont accueillis par les frères de l’ ‘Abbaye de Conques’ et les habitants de ce village de l’Aveyron. Psychologiquement captifs de l’enfer qu’ils ont traversé, ils ne peuvent mettre de mots sur leur histoire … »

** Compétition nationale :

- Prix du meilleur Auteur, octroyé par la « SCAM » :

*** « Détruire rajeunit » (Benjamin Hennot/Bel./2021/82′)

Synopsis : « L’hiver de 1960 à 1961 fut le théâtre de la plus longue grève générale que la Belgique ait connue depuis la Seconde Guerre mondiale : près de deux mois d’immobilisation totale du pays contre une loi d’austérité. Dans les innombrables archives, une profusion de personnages de tous bords nous racontent les initiatives qu’ils menèrent alors. Mais, surprise : à la place d’anciens grévistes aux tempes grises, ce sont des jeunes qui nous racontent ces éclats de lutte, comme s’ils y étaient, comme s’ils y avaient été … »

- Prix du meilleur Réalisateur, octroyé par la « SABAM » :

*** « En attendant le Déluge » (Chris Pellerin/Bel./2022/73')

Synopsis : « Entre récit mythique et réalité bureaucratique absurde, le film retrace le combat pour la vie de Meruzhan, un Arménien en exil à Bruxelles, et de ses trois compagnons de route … »

- Prix de la Critique, octroyé par l’ « UCC » & l’ « UPCB » :

*** « Eclaireuses » (Lydie Wisshaupt-Claudel/Bel./2022/90’)

Synopsis : « Marie et Juliette ont quitté l’enseignement classique pour ouvrir, en 2016, au coeur de Bruxelles, dans les Marolles, une école où elles accueillent des enfants sans passé scolaire, souvent issus de l’exil, réfugiés syriens pour la plupart, un lieu hors des apprentissages scolaires formels. Un film qui nous oblige à questionner l’école comme un lieu vecteur de rapports d’oppression qui nous touchent tous … »

** Compétition jeunes Talents belges :

*** « Le Constat de la Crevette grise » (Rémi Murez/Bel./2021/22′)

Synopsis : « Enfoui sous l’opaque et grise mer du Nord, un monstre de fer et de gaz menace la côte belge. Les crevettes suivent leur chemin sans un mot, les mouettes hurlent à la mort, que feront les humains ? … »

Notons le côté particulièrement international du présent Palmarès, ces 12 films primés étant produits ou coproduits par des pays de l'Asie (Chine, Inde, Liban, Qatar & Vietnam), des Amériques (Panama) et de l'Europe (Allemagne, France, Pologne, République tchèque & Belgique).

En guise de conclusion de ce 14è « Millenium Documentary Film Festival », soulignons le propos de Zlatina Rousseva, la directrice artistique : « Après deux années difficiles pendant lesquelles on a dû proposer des formules hybrides, la mobilisation du public pour le festival démontre encore et toujours l’importance du documentaire pour appréhender et comprendre le monde dans lequel nous vivons. »

Rendez-vous en 2023, pour la 15è édition.

Yves Calbert.

Portrait de YvesCalbert
Yves Calbert