"I love Japan", aux "Guillemins", à Liège, jusqu'au 08 Janvier

écrit par YvesCalbert
le 03/01/2023

Sur plus de 1.500 m2, jusqu’à ce dimanche 08 janvier, le Japon nous attend à Liège, au sein de l’espace muséal de la Gare des Guillemins.

Intitulée « I love Japan », cette exposition – créée par « EuropaExpo », avec l’appui de l’Ambassade du Japon – est recommandée pour tous les publics, des passionnés de l’histoire aux lecteurs de mangas, en passant par tous ceux qui s’intéressent au bouddhisme, aux « geishas », aux « samouraïs », à la cuisine (qui ne se limite pas aux  « sushis »), à la mode, aux origamis, aux tatouages, aux jeux électroniques et vidéos, …, les arts martiaux nous étant présentés sur un écran.

Chacun pourra même, selon une ancienne tradition japonaise, écrire un voeu, dans l’espoir qu’il soit exaucé, un espace étant prévu pour l’apposer sur un mur à « omikuji » (divinations écrites sur des bandes de papier), … aux yeux de tous les visiteurs …

Avant d’en arriver là, nous aurons pu nous imprégner du bouddhisme, nous balader dans un jardin zen et une ruelle caractéristique, voire pénétrer au sein de la reproduction d’une maison japonaise, tous ces décors étant la grande réussite de l’asbl « Europa Expo », dont la première exposition, « Tout Hergé », se déroula à … Welkenraedt, en 1991, ayant accueilli 250.000 visiteurs.

A la sortie de la présente expo « I love Japan », une intéressante rétrospective des expositions organisées par  « Europa Expo » nous est proposée, histoire de nous remémorer d’agréables moments vécus en visitant, notamment, « Tout Simenon », en 1993, au « Musée de l’Art wallon », à Liège (220.000 visiteurs) ; « J’avais 20 ans en 45 », en 1994-1995, au « Musée royal de l’Armée », à Bruxelles (750.000 visiteurs) ; ainsi qu’aux « Guillemins » : « Liège-Expo 14-18 », en 2014-2015 (255.000 visiteurs), « Salvator Dali », en 2016 (185.000 visiteurs), ou encore  « Touthânkamon, à la Recherche du Pharaon oublié », en 2019-2020 (180.000 visiteurs).

Mais revenons à « I love Japan », où, en opposition au charmes des ravissants « kimonos », nous aurons la surprise de découvrir la reproduction de quelques « chambrettes » d’un hôtel … à capsules, au confort rudimentaire..

La petite salle de « karaoké » intéressera, sans doute, davantage les visiteurs, alors que les jeunes pourront s’adonner aux joies des jeux vidéos, les jeune-filles belges pouvant être étonnées des robes parfois portées par certaines jeunes japonaises, dans un style bien opposé à la rude tenue de « Goldorak », célèbre personnage de  dessins animés créé, en 1978, par le dessinateur japonais « Go Nagai » (né Kiyoshi Nagai/°Wajima/1945), qu’une  exposition des « Editions Kana », dans le cadre du « BD Comic Strip Festival » nous a présenté, en 2022, sous la forme d’une bande dessinée co-signée, avec l’accord du créateur japonais, par 4 auteurs français et un auteur belge.

Ouverture : jusqu’au dimanche 08 janvier, 7 jours sur 7, de 10h à 19h. Prix d’entrée : 15€ (13€, dès 65 ans / 10€, pour les personnes porteuses d’un handicap & par membre d’un groupe de minimum 15 personnes / 9€, pour les étudiants / 1€25, pour les « art. 27 » / 43€, pour 2 adultes & 2 enfants + 6€, par enfant supplémentaire). Contacts :  04/224.49.38 & info@europaexpo.be. Site web : http://www.europaexpo.be.

Yves Calbert.

10 lectures
Portrait de YvesCalbert
Yves Calbert