Marrakech, au coeur de l'art andalou

écrit par JoseBurgeon
le 01/02/2019
iberostar palmeraie marrakech

Bienvenue à Marrakech, marhaba ou tifawin en langue berbère. Marrakech, une des quatre villes impériales marocaines, située au pied du Haut-Atlas, séduit par son architecture, son ambiance médiévale dans la médina et ses jardins.

L'apogée de Marrakech se situe au XIe siècle, sous les Almoravides qui réunifient toute l'Andalousie. L'emblème de la « Ville rouge », la Koutoubia, haute de 77m, fut construite par les Almoravides. Son nom vient de « koutoub », le livre. A l'époque, on comptait plus de 200 librairies.
Les Almohades développèrent ensuite cet art décoratif andalou au XIIe siècle. La muraille, bâtie de paille et de terre avec de trous d'aération, sépare la vieille ville (médina) de la ville moderne. La place Jama el Fna et les souks apportent un dépaysement profond avec tous les artisans présentant leurs produits.

LE PALAIS DE LA BAHIA
Le Palais de la Bahia fait partie du patrimoine du Grand Vizir (premier ministre et proche du roi). Sur 8 ha, dont 5 ha de riads (patios créés par les Andalous), on dénombre 175 pièces. Mentionnons le patio de la favorite et le patio de ses trois autres femmes. De nombreuses autres concubines étaient au service du Grand Vizir. Les femmes ne sortaient pas, les eunuques les contrôlaient et elles vivaient dans un décor naturel de jasmin, d'orange, de géranium, de pamplemousse et de grenade. Cet art andalou se caractérise par l'importance accordée aux fleurs, à la géométrie et la calligraphie. 300 personnes travaillaient dans le palais. Dans la chambre du Grand Vizir, les femmes dansaient, accompagnées de musiciens aveugles qui ne pouvaient pas les regarder, A la sortie du Palais de la Bahia, se trouve un passage du XIIe siècle, emprunté par les chameliers. La porte (bab) a toujours la forme de fer à cheval. La mosquée du quartier de la kasbah (forteresse) présente trois boules à son sommet (le soleil, la terre et la lune).
Les Tombeaux saadiens (1577-1659) constituent la seconde visite intéressante lors de mon passage à Marrakech.

LA MAMOUNIA, CELEBRE PALACE DE MARRAKECH
La Mamounia, dont le nom signifie le frère de Mamoun, prince du XVe siècle et fils du sultan , est situé près du Palais Royal. Quel endroit sélecte, avec ses jardins élégants (certains oliviers ont 700 ans), ses bars agréables, son ambiance reposante et ses restaurants de qualité. Au bar italien, la bière Casablanca (lager de luxe) coûte 11€ mais quel décor ! Jacques Majorelle dessina le plafond près du restaurant italien. Il existe aussi un restaurant gastronomique français renommé. Le restaurant marocain présente une cuisine du terroir de haute qualité. Le menu 2 services à 70€ propose notamment la pastilla de homard et le tajine d'agneau. Ce moment de gastronomie marocaine me laissera un souvenir impérissable !
Chaque ville marocaine possède sa spécialité culinaire. La tanjia d'agneau ou de poulet cuit toute la nuit dans les cendres du feu dans une jarre fermée. Au petit déjeuner, l'on peut déguster des crêpes accompagnées de l'amlou, huile d'argan composée de miel et d'amandes ou encore avec le thé à la menthe. La crêpe traditionnelle s'appelle baghrire.

LA VALLEE DE L'OURIKA ET LA CULTURE BERBERE
La vallée de l'Ourika permet de découvrir la culture berbère du VIIe siècle. Passons par le marché de Ahmed, cité du roi berbère Youcef Ben Tachfin, qui a prolongé la présence de l'islam de trois siècles après les Almoravides. Les maisons traditionnelles sont bâties de pizé (terre battue, mélange d'argile et de paille). Le Djebel Toubkal (4165m et point culminant du Maroc) se détache sur un ciel bleu azur et la température est de 18° à 11h fin janvier. Le soleil radieux, la neige et la montagne sont un décor magique durant l'hiver. Au restaurant Amnougour, dans la vallée de l'Ourika, l'on peut déguster notamment la salade marocaine (tomates, olives, oignons et poivrons) et un tajine de poulet avec vue sur l'Atlas. La coopérative Marjana est connue pour ses produits à base d'huile d'argan, culinaires et cosmétiques de qualité. La soeur du Roi Mohamed VI a soutenu la création de coopératives féminines ; ce qui leur a permis d'avoir un revenu et de gagner de l'indépendance par rapport à leur mari. Le tronc de l'arganier pousse d'une manière circulaire et les chèvres peuvent grimper et manger le fruit. Le noyau rejeté est ensuite grillé et sert dans la production d'huile d'argan.

ESSAOUIRA, PETITE VILLE PORTUGAISE AU XVIIe SIECLE
Essaouira portait à l'époque le nom de Mogador. La perle de l'Atlantique séduit le visiteur avec ses maisons blanches, son port de sardines, ses remparts, son quartier juif et sa longue plage de sable blond. Ses artisans sont spécialisés dans le bois de thuya et de cèdre. L'avenue principale est bordée de palmiers et d'araucarias.
Mon lieu de séjour était l'Hôtel Iberostar Palmeraie Marrakech****, d'excellente qualité pour l'accueil sympathique de tout le personnel, son excellente cuisine, ses chambres confortables avec vue sur l'Atlas et ses infrastructures modernes. Un must ! L'hôtel offre le service de navette vers le centre de Marrakech, sinon un taxi vous y emmène pour 22€ (voyez le taximan bien sympathique Abdelghani dit Abdel au 00212 699 07 06 33).

Bon voyage à Marrakech.

Infos :
www.luxairtours.lu
www.iberostar.com

José Burgeon

  • iberostar palmeraie marrakech
  • iberostar palmeraie marrakech
  • iberostar palmeraie marrakech - avec le directeur
  • iberostar palmeraie marrakech - avec youcef
  • iberostar palmeraie marrakech
  • iberostar palmeraie marrakech
  • iberostar palmeraie marrakech
  • iberostar palmeraie marrakech
  • iberostar palmeraie marrakech
  • marrakech - palais bahia
  • marrakech - palais bahia
  • marrakech - palais bahia
  • marrakech - palais bahia
  • marrakech - palais bahia
  • marrakech - porteur d eau
  • koutoubia
  • tombeaux saadiens
  • tombeaux saadiens
  • tombeaux saadiens
  • tombeaux saadiens
  • tombeaux saadiens
  • quartier la kasbah
  • Marrakech, au coeur de l'art andalou
  • Marrakech, au coeur de l'art andalou
  • Marrakech, au coeur de l'art andalou
  • Marrakech, au coeur de l'art andalou
  • hotel la mamounia
  • hotel la mamounia
  • hotel la mamounia
  • hotel la mamounia
  • hotel la mamounia
  • hotel la mamounia
  • hotel la mamounia
  • hotel la mamounia
  • hotel la mamounia
  • hotel la mamounia
  • hotel la mamounia
  • hotel la mamounia
  • hotel la mamounia
  • hotel la mamounia
  • hotel la mamounia
  • hotel la mamounia
  • atlas
  • atlas
  • vallee de l ourika
  • vallee de l ourika
  • vallee de l ourika
  • vallee de l ourika
  • vallee de l ourika
  • essaouira
  • essaouira
  • essaouira
  • essaouira
  • essaouira
  • essaouira
  • essaouira
  • essaouira
  • essaouira
  • cooperative marjana - huile d argan
  • cooperative marjana - huile d argan
  • cooperative marjana - huile d argan
  • iberostar palmeraie marrakech - bar
  • iberostar palmeraie marrakech - accueil
  • iberostar palmeraie marrakech
  • iberostar palmeraie marrakech
  • iberostar palmeraie marrakech
  • iberostar palmeraie marrakech
  • Marrakech, au coeur de l'art andalou
  • Marrakech, au coeur de l'art andalou
  • Marrakech, au coeur de l'art andalou
  • luxairtours - salah
  • luxairtours
427 lectures
Portrait de JoseBurgeon
JoseBurgeon