Madeira : l'île fleurie, le jardin de l'Atlantique

écrit par JoseBurgeon
le 23/01/2015
luxairtours

Ola, bom dia, beim vindo (prononcez bon dia bêy’m vindou), bonjour et bienvenue à Madère, le jardin flottant.

Après 3h25 de vol, le Boeing Luxair se pose sur la piste de l’aéroport de Funchal. 17 à 20° en hiver, tempo muito bon !

Madère se situe au nord de l’archipel des Canaries, à la latitude de Casablanca au Maroc. Surnommée la perle de l’Atlantique, Madère présente des paysages de montagnes extraordinaires, une végétation semi-tropicale, un véritable jardin fleuri. L’île fut découverte en 1419 par Zarco et Teixeira, lors d’une expédition dirigée par l’infant Henri le Navigateur. Son nom « A ilha da Madeira » signifie « île boisée ». Séparée des Canaries et de l’Afrique par une fosse marine atteignant 4 512m de profondeur, Madère comme Porto Santo et les Desertas, surgit de l’Atlantique à l’époque tertiaire, lors d’une éruption volcanique. Les cours d’eau ont creusé des vallées encaissées, les vagues ont déchiqueté les falaises qu’elles ont débitées en galets. Les côtes sont très escarpées ; on y trouve généralement des plages couvertes de gros galets noirs.

Du niveau de la mer à 300m d’altitude, c’est le domaine de la canne à sucre, plantée dès 1500. La récolte a lieu en mai pour produire du rhum. On utilise la mélasse pour préparer le bolo de mel (gâteau) et le poncha (punch, avec rhum, miel et citron). Les bananiers se trouvent surtout dans la région de Ponta do Sol, la récolte s’effectue toute l’année ; on coupe la fleur pour donner de la force au bananier. De 300 à 750m, poussent les céréales, les fruits et la vigne -essentiellement dans le nord de l’île, notamment à Sao Vicente. Au-delà, la zone tempérée froide présente des pins, de la bruyère, des dragonniers, jacarandas, hibiscus, fenouil, avocats et lauriers arborescents (lauris silva –plante endémique, depuis plus de 1000 ans). Les fleurs (flores) couvrent toute l’île : hortensia, mimosa, magnolia, fuchsia , estrelicia (oiseau de paradis), orchidées, protea, beladona…L’archipel de Madère fut la première réserve Biosphère de l’Unesco en Macaronésie (Canaries + Açores + Madère).

Située au fond d’une baie harmonieuse, Funchal –dont le nom vient de « funcho ou fenouil » est la capitale de l’île autonome de Madère. Elle étage ses maisons blanches sur les pentes. Funchal, ville de 126 000 habitants, possède 10 villages. Sé abrite la cathédrale du XVème siècle, en style manuélin (du roi Manuel Ier). La pierre noire de basalte est caractéristique de nombreux monuments de l’île. Le Mercado dos Lavradores (le marché des travailleurs) est particulièrement animé le matin. Le Jardim Botanico, magnifique parc de 35 hectares, compte plus de 2 000 espèces exotiques originaires de tous les continents.

Le vin liquoreux de Madère, produit depuis le XVIIème, se décline en quatre variétés : le Sercial sec, le Verdelho demi-sec, le Boal demi-doux et le Malvoisie très doux (visite chez D’Oliveiras). Toujours en compagnie du guide-chauffeur Rubencsa Costa, on peut admirer le savoir-faire des travailleuses de La Broderie de Patricia & Gouveia 1925).

L’itinéraire de la seconde journée nous mène au Pico dos Barcelos (350m) avec un superbe panorama sur la ville de Funchal. Au belvédère d’Eira do Serrado (1094m), on jouit d’une vue magnifique sur le Curral das Freiras (vallée des nonnes), située dans le cratère de l’île. Le tourisme a commencé à Monte à la fin du XIXème siècle, avec les Anglais. L’église de Monte héberge le monument funéraire de Charles Ier, dernier empereur d’Autriche (dynastie des Habsbourg). L’impératrice Sissi, qui cherchait un climat doux, y séjourna après son passage à Corfou. Un conseil : faites absolument la descente de 2km en traineau, guidé par deux madériens ; c’est inoubliable !

En compagnie de Carlos (prononcez Carloch), le tour de l’est nous fait découvrir Camacha –centre de la vannerie. L’osier, fait main et résistant, est utilisé notamment pour la fabrication des traineaux de Monte. La première partie de football du Portugal eut lieu à Camacha en 1870. La petite chapelle du village est dédiée à Sao José (prononcez Saw Jouzé). A Ribeiro Frio, à 880m d’altitude, la vue splendide sur la côte émerveille le visiteur. Santana, charmant petit village de la côte nord-est, possède 200 chaumières à toit de chaume triangulaire. La tradition remonte au XVème siècle, avec l’utilisation du « trigo » (maïs). Porto da Cruz (prononcez da Crouch), située au pied d’une falaise superbe, est l’arrêt de l’après-midi avec la visite de la fabrique de rhum. Pico do Facho, à 322m, laisse découvrir une vue merveilleuse sur la pointe orientale Ponta de Sao Lourenço, sous un ciel bleu azur. A chaque halte, une surprise naturelle attire le regard : les collines verdoyantes, les fleurs multicolores, le bleu du ciel et de l’océan. Tout cela porte un nom : Madeira. Machico, première capitale de l’île en 1419, présente la statue de Teixeira, navigateur qui a découvert Madère avec Zarco, dont la statue se trouve à Funchal. Machico abrite une jolie église blanche et noire –comme dans toute l’île.

La quatrième excursion propose le tour de l’ouest avec tout d’abord Camara de Lobos (chambre des loups) –un village très pittoresque avec son petit port de pêche, son église et ses maisons blanches. Cabo da Girao possède la plus haute falaise d’Europe (580m) et la seconde du monde. L’église de Ribeira Brava (rivière sauvage) est dédié à Sao Bento (Saint Benoit) ; le bord de mer mérite une pause après les visites. Paul da Serra (1500m), seul plateau de l’île, possède un tout autre climat avec du brouillard en hiver ; il y fait plus frais. Porto Moniz, avec ses étranges bassins naturels de roches volcaniques, se présente comme un lieu agréable pour le déjeuner et la prise de beaux clichés. Le plat national madérien est le « espada preta » (prononcez ichpâda), accompagné d’une banane frite et du « milho frito » (cubes de maïs frits). Ce long poisson plat argenté est pêché à la main. Le « pescada » éveille aussi nos papilles gustatives, ainsi que le « bodiao » (poisson perroquet). Les fruits de la passion peuvent également ravir les amateurs de desserts.
Muito bom ! Très bon ! Uma cerveja Coral por favor.
Bom proveito ! Bon appétit ! E boa vista ! Quelle belle vue !

Notre hôtel de séjour était le Riu Palace Madeira**** à conseiller pour l'accueil agréable de tout le personnel, le restaurant de grillades Rodizio, le restaurant principal du chef Pedro, les spectacles de qualité; c'est une adresse intéressante. Et plusieurs membres de l'équipe parlent correctement le français.

Le mois de mai, avec le Festival des Fleurs, est la période idéale pour découvrir Madère mais cette île peut être visitée toute l’année.

Obrigado e até breve. Merci et à plus tard.
Bon voyage ! Boa viagem !

Adresses utiles : www.luxairtours.lu + agences de voyages agréées Luxairtours

Lien vers les reportages de José Burgeon

  • luxairtours
  • marche funchal
  • marche funchal
  • luxairtours
  • marche funchal
  • marche funchal
  • broderie funchal
  • broderie funchal
  • vin de madere funchal
  • vin de madere funchal
  • vue sur le port de funchal
  • jardin botanique funchal
  • jardin botanique funchal
  • jardin botanique funchal
  • jardin botanique funchal
  • cathedrale se funchal
  • statue zarco funchal
  • pico dos barcelos
  • vallee des nonnes
  • eira do serrado
  • statue de charles Ier
  • eglise de monte
  • eglise de monte - charles Ier
  • ancien lieu de sejour de sissi
  • descente en traineau - monte
  • descente en traineau - monte
  • descente en traineau - monte
  • descente en traineau - monte
  • vue sur funchal
  • camacha - osier
  • faial
  • fleur rouge de l aloe vera
  • la perle de l atlantique
  • plat national - espada et banane frite
  • santana
  • rhum et punch
  • camara de lobos
  • camara de lobos
  • cabo girao - la plus haute falaise d europe
  • cabo girao - la plus haute falaise d europe
  • ribeira brava - sao bento
  • porto moniz
  • porto moniz
  • porto moniz
  • porto moniz
  • hotel riu palace madeira - canico
  • hotel riu palace madeira - canico
  • hotel riu palace madeira - canico
  • hotel riu palace madeira - canico
  • avec directeur hotel riu palace madeira
  • la jardin fleuri
  • la jardin fleuri
  • la jardin fleuri
  • la jardin fleuri
  • la jardin fleuri
  • la jardin fleuri
  • la jardin fleuri
1839 lectures
Portrait de JoseBurgeon
JoseBurgeon