Evasion à Paris

écrit par JoseBurgeon
le 06/04/2010
thalys - liege-paris

Paris…de l’Opéra en passant par l’Hôtel Edouard VII et la Brasserie Vaudeville

L’Opéra de Paris à deux heures en Thalys de la gare de Liège-Guillemins !
Une petite marche d’une trentaine de minutes et nous voici installés à l’Hôtel Edouard VII****.
L’Hôtel Edouard VII, superbe bâtiment construit en 1877 et situé tout près de l’Opéra, est synonyme de séduction, de lumière, de caractère, d’élégance, de design, de raffinement, de sérénité et d’authenticité.
Quelle superbe décoration des chambres par Marine Bessé !
27 chambres « Couture » et 41 chambres « Edouard VII », toutes extrêmement confortables ont une vue sur l’Opéra. Le bar L’E7 et la Cuisine de l’E7 sont deux endroits bien reposants avant la visite de l’Opéra Garnier notamment (www.edouard7hotel.com + brochure du tour operator Caractère, distribuée dans les agences de voyages sélectionnées – info@caractere.bewww.caractere.be 0902 88 014 (max. 1€/min).
Dans le quartier de Saint-Germain des Prés, se trouve un autre bel hôtel du groupe Bessé, le Bel Ami**** (www.hotel-bel-ami.com et www.caractere.be).
Autre établissement en Bretagne : le Domaine de la Bretesche***** Relais et Châteaux (www.bretesche.fr). Des hôtels dans l’air du temps : Bessé Signature (contact@besse-signature.com).
L’Hôtel Edouard VII est le point de départ à conseiller pour toutes les visites dans la Ville Lumière.

L’esprit brasserie, c’est le mélange de bonne humeur et de saveurs de terroir qui rend les femmes si belles et les hommes aimables dans une ambiance que l’on aimerait retrouver sitôt sorti. Appétit et convivialité, rires et bravos, c’est Paris sur scène et à table des Brasseries Flo. Avec le café en guise de rappel.
L’actrice Réjane qui jouait au Théâtre du Vaudeville au début du XXe siècle, garait son fiacre sur la place de la Bourse. Il était tiré par deux mules blanches. Rarissimes, elles lui avaient été offertes par son amant, Dom Manuel II, le dernier roi du Portugal. A l’angle de la rue Vivienne et de la rue de la Bourse, le Vaudeville était à l’origine le bar du théâtre éponyme où triompha en 1852 la Dame aux camélias de Dumas fils. Le Vaudeville est une des rares brasseries parisiennes décorées dans les Années Folles par les frères Solvet, dont ne subsistent que la Coupole et la Closerie des Lilas. Nous sommes en 1926 : marbre aux tonalités chaudes incrusté de bois sur l’ensemble des murs, verres gravés, luminaires, coupole, ferronnerie, moulures et mobilier, tout est dans les style Art déco. Nous vous conseillons la salade de homard, arlequin de légumes à l’orange, la tranche de morue fraîche à la plancha avec purée de pommes de terre à l’huile aromatisée aux truffes et le crumble aux pommes.
Excellent accueil de Paolo, le directeur et son adjoint Patrick (www.vaudevilleparis.com).

Le Palais Garnier est la treizième salle d’Opéra à Paris depuis la fondation de cette institution par Louis XIV en 1669. Sa construction fut décidée par Napoléon III dans le cadre des grands travaux de rénovation de la capitale menée à bien sur son ordre par le baron Haussmann. L’Opéra fut mis au concours et Charlier Garnier, jeune architecte inconnu de 35 ans, remporta l’épreuve. Les travaux durèrent quinze ans, de 1860 à 1875, interrompus par de nombreuses péripéties, dont la guerre de 1870, la chute du régime impérial et la Commune. En l’an 2000, la façade principale de l’Opéra a été totalement rénovée. Elle a retrouvé sa polychromie d’origine et les ors de sa statuaire. La nef du grand escalier est un des lieux les plus célèbres du Palais Garnier. Bâtie en marbres de différentes couleurs, elle abrite les degrés de l’escalier à double révolution qui mène aux foyers et aux différents étages de la salle de spectacle. Le grand escalier est lui aussi un théâtre, théâtre romain où se croisait au temps des crinolines un public choisi. Le plafond peint évoque, sur quatre parties, différentes allégories de la musique. La salle de spectacle, rouge et or, éclairée par l’immense lustre de cristal, réchauffée par les teintes franches du plafond de Marc Chagall et dessinée en fer à cheval, à l’italienne, compte 1 900 sièges de velours rouge. Le magnifique rideau de scène de toile peinte imite une draperie à galons et pompons or.
Les visites guidées débutent à 10h (www.operadeparis.fr).

Le Musée Marmotan, situé rue Louis Boilly, près de la station Muette, est dédié au précurseur de l’impressionnisme –Claude Monet (www.marmottan.com).
Le visiteur apprécie les œuvres de Monet, notamment les Nymphéas et le célèbre « Impressions du soleil levant ».
Le Musée d’Orsay est le principal musée présentant des œuvres de peintres impressionnistes et post-impressionnistes, dont Monet, Manet, Pissarro, Sisley, Caillebotte, Degas, Renoir, Van Gogh, Gauguin (www.musee-orsay.fr).
Quel régal pour les amateurs d’art !

Non loin de là, se trouvent la Notre-Dame et la crypte archéologique du Parvis Notre-Dame. La ville gallo-romaine de Lutèce se développe sur la rive gauche sous le règne de l’Empereur Auguste (27 av. J-C, 14 ap. J-C). C’est un site fréquenté par la tribu gauloise des Parisii dont le nom apparaît sur des monnaies retrouvées dans la Seine. A partir du milieu du IIIe siècle et jusqu’au Ve siècle ap. J-C, Lutèce, menacée par les premières invasions germaniques, est un site stratégique dans la défense de l’Empire romain contre les barbares. L’île dans la Cité, fortifiée en 308, devient le centre actif de la ville tandis que la rive gauche est partiellement abandonnée. Au Moyen Âge, l’urbanisme de l’île de la Cité s’organise autour de la cathédrale mise en chantier en 1163. En découvrant les bâtiments qui se sont succédés sur le site, de l’Antiquité au XXe siècle, le visiteur remonte le fil du temps, il se promène autour de ruines antiques auxquelles se superposent des vestiges médiévaux et classiques. Le parcours propose de révéler les différentes couches archéologiques pour mieux comprendre comment la ville, depuis plus de 2000 ans, n’a cessé de se reconstruire sur elle-même (www.musees.paris.fr).

Nous faisons un pari avec vous : visitez ou re-visitez Paris cette année !
Bon voyage en Thalys !

Adresses utiles :
www.thalys.com
Gares et agences de voyages accréditées

Atout France – avenue de la Toison d’Or 21 – 1050 Bruxelles
www.franceguide.com

Office de Tourisme et des Congrès – rue des Pyramides, 25 – F 75001 Paris
Tél.0033.892 68 3000
www.parisinfo.com

José Burgeon

  • thalys - liege-paris
  • hotel edouard VII - paris opera
  • notre-dame paris
  • brasserie flo - le vaudeville
  • brasserie flo - le vaudeville
  • hotel edouard VII - paris opera
  • crypte notre-dame
  • cite des sciences
  • metro
  • musee marmotan - claude monet
  • opera
  • jardins du luxembourg
  • musee d orsay
  • hotel edouard VII
  • hotel edouard VII - salon junior suite
  • hotel edouard VII - sdb
  • brasserie flo - le vaudeville
1578 lectures
Portrait de JoseBurgeon
JoseBurgeon