Yohan Rossel au palmarès du Spa Rally 2021, organisé par DG Sport

écrit par admin
le 06/12/2021
Yohan Rossel  au palmarès du Spa Rally 2021, organisé par DG Sport

Yohan Rossel prend le meilleur sur le champion de Belgique Adrian Fernémont à Spa !
Le spectacle était annoncé, il a été grandiose ! L’édition 2021 du Spa Rally, organisé par DG Sport, a tenu en haleine les fans de rallye de la première à la dernière spéciale. Avec Yohan Rossel (Citroën C3 Rally2), c’est un grand nom qui fait son apparition au palmarès de l’épreuve, tandis qu’Adrian Fernémont (Skoda Fabia Rally2) a célébré son deuxième titre consécutif de champion de Belgique.

Sur le parcours très gras des Ardennes, DG Sport Compétition alignait deux Français issus de la planète championnat du monde au volant de ses Citroën C3 Rally, afin de défier les ténors belges. Stéphane Lefebvre, après sa victoire au Rallye du Condroz, pointait parmi les favoris, mais il disparaissait des classements samedi suite à un souci de transmission. 
 
La surprise venait en fait de son compatriote Yohan Rossel, qui faisait fi de sa méconnaissance de l’épreuve pour prendre les commandes dès samedi après-midi, et ne plus jamais quitter le leadership par la suite. « Cette première victoire en Belgique fait plaisir, notamment parce qu’elle m’offre la possibilité de remercier toutes les personnes qui m’ont permis d’être au départ ici, déclarait sur le podium le champion du monde WRC3 2021. Je ne m’attendais pas à cette victoire, mais dès les premiers kilomètres, nous avons compris qu’on pouvait jouer un rôle en vue. J’espère désormais pouvoir revenir ! »
 
Fernémont évite les erreurs et décroche le titre
 
Outre la lutte passionnante pour la victoire au classement général, c’est le titre de Champion du Kroon-Oil Belgian Rally Championship qui était au centre de tous les débats. Adrian Fernémont (Skoda Fabia Rally2) entamait cette finale en leader de la compétition 2021, se fendant d’un départ prudent samedi matin. Et même si le champion 2019 augmentait sensiblement le rythme par la suite, ce sont quelques petites erreurs dans le chef de Grégoire Munster (Hyundai i20 Rally2) et Ghislain de Mévius (Skoda Fabia Rally2) qui allaient sceller le sort du BRC 2021. Le pilote BMA terminait 3ème du classement général à 8 secondes de Fernémont, tandis que de Mévius échouait à moins d’une seconde de la 3ème position ! 
 
« Quel rallye, soufflait le tout frais double champion à l’arrivée de la Pirelli Powerstage à Spa. Il était important de bien gérer la pression générée par ce genre de situation, et surtout de ne pas commettre d’erreur. C’était clairement le secret ce week-end pour rééditer notre titre de champions. »
 
Le top 5 était complété par un Cédric De Cecco (Citroën C3 Rally2) qui s’est fendu d’une belle série de chronos de tout premier choix, dont un scratch dans l’ES7 (Charneux). La seconde partie du top 10, à distance respectable, comptait notamment l’Irlandais Daniel Barry (Skoda Fabia Rally2), qui finissait devant le jeune Maxime Potty (Ford Fiesta Rally2), ce dernier ayant rencontré des soucis de moteur et ayant crevé, ce qui ne l’a pas empêché de signer des temps de bonne facture. La 8ème place finale tombait dans l’escarcelle de Manu Gonay (Citroën C3 R5).

Omniprésent dans le sillage des voitures de la Classe RC2, Gino Bux (Peugeot 208 Rally4) ne s’est pas fait prier pour prendre le 9ème rang final, synonyme de titre au terme de la première édition de la Stellantis Motorsport Rally Cup Belux. Après son abandon à Vresse-sur-Semois en début de saison, Bux a enchaîné les victoires. Il s’est imposé à Spa devant Harry Bouillon et Thibaud Mazuin. Quant à Charles Munster (Opel Corsa Rally4), victime d’une impressionnante sortie de route ce samedi, il était de retour sur les spéciales ce dimanche matin, après une nuit de réparation dans le chef de l’équipe BMA. Le cadet de la famille Munster décroche le titre en Junior BRC, succédant au palmarès à… son frère Grégoire !
 
A noter la 13ème place finale de Tom Rensonnet et Renaud Herman (Renault Clio Rally5), qui ont su éviter les erreurs pour leur dernière collaboration en rallye.
 
Du côté des GT, l’étape de dimanche a été marquée par la sortie de route spectaculaire de la Porsche 997 GT3 de Romain Delhez, impressionnant d’adresse jusque-là. Tout profit pour Armand Fumal, qui a imposé l’Alpine A110 RGT Rally dès sa première expérience aux commandes de la belle française. Alpine réalise d’ailleurs le doublé grâce à Stefaan Prinzie, qui décroche le titre national.

Geoffrey Leyon (BMW M3 E30 Gr.A) n’a laissé à personne le soin de dominer le classement Historic BRC au Spa Rally, le garagiste de Louveigné réalisant le doublé après le South Belgian Rally. Il a précédé le jeune et prometteur Emile Breittmayer (Ford Escort MK1) et son papa Olivier Breittmayer (Porsche 911). En atteignant l’arrivée du Spa Rally, Pierre Jamin et René Beyers (DAF 66 Marathon) ont engrangé les points nécessaires à leur titre de champions de Belgique 2021 ! Bravo les jeunes…
 
Après cette finale plus que réussie de la saison des rallyes belges, l’organisateur Christian Jupsin (DG Sport) ne pouvait que louer le travail de chacun. « Nous sommes avant tout heureux d’avoir enfin pu organiser cette édition, car en cette période d’incertitude, rien n’était évident. Pour le reste, je suis un homme heureux, car nous avons assisté à une belle lutte pour la victoire et le titre, sur un parcours qui n’a suscité que des commentaires positifs. Bravo à Yohan Rossel pour sa première victoire au scratch en Belgique. Son nom va pouvoir s’ajouter au palmarès de cette épreuve. J’aimerais enfin remercier l’ensemble de l’équipe pour le travail abattu, et féliciter ma fille Caro pour son premier rallye en tant que Directrice de Course. Cap maintenant sur le South Belgian Rally les 11 et 12 mars 2022 du côté de Vresse-sur-Semois ! »
     

~~~~~~~~~~~~

Les adversaires de Fernémont perdent du temps ce dimanche matin

Yohan Rossel (Citroën C3 Rally2) et Adrian Fernémont (Skoda Fabia Rally2) poursuivent leur lutte pour la gagne au Spa Rally 2021. La différence entre les deux ténors est restée plus ou moins identique sur les spéciales de dimanche matin, ce qui signifie que tout reste possible. Ghislain de Mévius (Skoda Fabia Rally2) et Grégoire Munster (Hyundai i20 Rally2), qui veulent empêcher que Fernémont ne remporte un nouveau titre, ont perdu du temps dans l’ES13 Theux. 
 

La troisième spéciale de dimanche matin, disputée sur les chemins boueux de Theux, a pris l’allure d’un parcours du combattant pour les ténors du Kroon-Oil Belgian Rally Championship. Adrian Fernémont a su éviter de toute justesse une erreur, mais Grégoire Munster et Ghislain de Mévius ont laissé du temps.
 
“Nous étions un peu trop prudents, et par la suite, nous sommes partis à la faute”, tels étaient les mots du pilote du G Rally Team. Les deux candidats au titre se retrouvent désormais à une vingtaine de secondes du leader du championnat de Belgique. Quant à l’écart entre Rossel et Fernémont au classement général, il est désormais de 14 secondes.
 
Dans la seconde partie du top 10, Maxime Potty (Ford Fiesta Rally2) a entrepris une spectaculaire remontée. Après des problèmes de moteur et une crevaison samedi, le jeune pilote est remonté en 9ème position, tandis que le top 6 général reste à sa portée. Manu Gonay (Citroën C3 Rally2), Gino Bux (Peugeot 208 Rally4) et Daniel Barry (Skoda Fabia Rally2) constituent désormais la cible du pilote Ford.   
 
Le top 10 est complété par le meneur en RGT, Romain Delhez et sa Porsche 997 GT3, et Thibaud Mazuin (Peugeot 208 Rally4), qui reste leader chez les Juniors, en dépit de soucis de boîte de vitesses depuis samedi.

~~~~~~~~~

Gaëtan Schoonbroodt et François Gehlen (Escort MK1) décrochent la palme 2021 en VHRS

Si les concurrents du Belgian Rally Championship ont logiquement focalisé l’attention des fans et des médias ce samedi au Spa Rally, les inconditionnels de régularité en ont décousu dans des conditions parfois très difficiles sur les mêmes spéciales fermées et sécurisées de Wanne, Charneux, Herve, Fays Show et du Circuit de Spa-Francorchamps, avec départ depuis l’arène WRX !

 

Comme on pouvait s’y attendre, les équipages les plus capés et expérimentés ont cannibalisé le haut du classement en VHRS 65, et le duo composé de Gaëtan Schoonbroodt et François Gehlen (Ford Escort MK1) n’a jamais quitté les avant-postes… sans jamais se retrouver à l’abri d’une moins bonne surprise. Mais d’erreur majeure, il n’y en a pas eu.

Il s’en est néanmoins fallu de quelques points ! Classés à une lointaine 10ème place provisoire au terme du RT2, Gaëtan Monseur et David Hanquet (BMW 318is) se sont fendus d’une superbe remontée vers le top 3, pour échouer sur la deuxième marche du podium final, à moins de 10 points des lauréats ! C’est l’Opel Kadett C de Claude Ninane et de Christophe Simon qui a complété le top 3 de cette édition, devançant d’extrême justesse la très belle MG B GT V8 de Pierre Louys et Dominique Lejeune, encore en 3ème position à un test de l’arrivée !

Comme le veut la tradition en régularité, c’est pour quelques tout petits points que les places d’honneur se sont jouées, les jeunes Alexandre Delhez et Benoît Deflandre (Ford Escort MK1) complétant le top 5 en prenant la mesure de la Peugeot 205 d’Olivier Maréchal et Thomas Collard, de la bien connue Lada VFTS de Filip De Munck et Kristof Vermant, et de l’Opel Ascona B de François Frédéric et Freddy Cara.

Dans les classes, les victoires sont revenues à Schoonbroodt-Gehlen (Cl.3), Monseur-Hanquet (Cl.4), Ninane-Simon (Cl.2), Louys-Lejeune (Cl.5) et Henderickx-Henderickx (Alfa Romeo 1300 GT Junior, Cl.1).

En VHRS 50, la Saab 99 d’André Neutelers et Guy Hardenne s’est d’emblée portée aux commandes, pour ne plus quitter le leadership et s’imposer devant la DAF 55 Coupé Marathon d’André Ransy et Eric Gralinger, et la Mazda 323 GTX Turbo des débutants Gilles Thibaut et Pierre Riga, qui ont longtemps prétendu aux lauriers d’argent.

Bravo à tous ces férus de précision… et à très bientôt au Spa Rally pour de nouvelles aventures avec pour mot d’ordre de ‘passer à zéro’.

~~~~~~~~~~~~

 

Adrian Fernémont dans le sillage du leader Yohan Rossel

La seconde partie de l’étape d’ouverture du Spa Rally a apporté son lot d’émotions et de changements. Yohan Rossel a conservé au terme de neuf spéciales – la dixième a été annulée – les commandes de l’épreuve au volant de la Citroën C3 Rally2 DG Sport Compétition, mais un Adrian Fernémont (Skoda Fabia Rally2) qui n’abdique jamais est revenu à un peu de plus de quatre secondes du leader. Quant à la concurrence, elle a perdu des plumes.

Ceux qui avaient mis en doute les chances de titre d’Adrian Fernémont après une entame d’épreuve difficile en ont été pour leurs frais. Le champion en titre a signé deux scratches cet après-midi, exerçant de la sorte une grosse pression aussi bien sur ses adversaires dans la lutte pour la couronne que sur le leader. « Les dernières spéciales du jours ont été disputées sur une route détrempée, commentait le pilote Skoda ce samedi soir. Je n’étais pas trop en confiance lors des premiers kilomètres, et ça me fait donc très plaisir d’avoir été en mesure de signer de bons chronos. Je suis satisfait du set-up, mais une petite erreur est vite arrivée. Et ça, nous devons absolument l’éviter. » 
 
Plusieurs concurrents ne sont pas sortis indemnes d’une deuxième étape marquée par des spéciales disputées sous une forte pluie. Grégoire Munster (Hyundai i20 Rally2) est ainsi parti à la faute lors d’un freinage dans l’ES7, ce qui lui a coûté un peu plus d’une demi-minute. « Nous venons d’analyser les datas, ce qui nous a permis de constater que nous avons perdu 38 secondes dans cet incident. L’écart avec les leaders est de moins de 25 secondes, ce qui signifie que nous devrions être en mesure de remonter demain », commente le pilote BMA. Ghislain de Mévius (Skoda Fabia Rally2) a lui aussi commis l’une ou l’autre erreur, mais il n’a concédé qu’une dizaine de secondes au leader du BRC Fernémont.   
 
Après Cédric Cherain, le Spa Rally 2021 a perdu un deuxième cador durant l’après-midi. Le second passage dans Charneux a en effet été fatal à Stéphane Lefebvre (Citroën C3 Rally2 DG Sport Compétition), contraint à l’abandon suite à des soucis mécaniques (arbre de transmission).

Abandon pour Charles Munster
 
La liste des abandons a encore gonflé dans les conditions délicates de la seconde partie de journée. Charles Munster (Opel Corsa Rally4) en a été la principale victime : le pilote BMA a ainsi été victime d’une violente sortie de route dans l’ES7, ce qui lui coûte la victoire en Junior BRC… mais les cinq scratches signés en matinée lui permettent malgré tout de d’ores et déjà décrocher le titre national réservé aux jeunes loups ! C’est Thibaud Mazuin (Peugeot 208 Rally4) qui occupe la tête du classement Junior en cette fin de journée, tandis que Gino Bux (Peugeot 208 Rally4), exceptionnel 6ème du classement général, a pris la première manche du week-end en deux temps de la Stellantis Motorsport Rally Cup Belux à son compte, effectuant de la sorte un grand pas vers le titre.
 
Romain Delhez reste leader en RGT au volant d’une Porsche 997 GT3 forcément délicate à maîtriser dans ces conditions. Son avance sur Armand Fumal (Alpine), son dauphin, approche les deux minutes.
 
Enfin, en Historic BRC, Geoffrey Leyon (BMW M3 E30 Gr.A) continue de dérouler à domicile, pour le plus grand plaisir du public. 
 
La première partie du Spa Rally a incontestablement répondu à l’attente. Dimanche, huit spéciales figurent au programme. Et selon les prévisions, la neige pourrait s’inviter à la fête, afin de ne surtout pas manquer le dénouement du Kroon-Oil Belgian Rally Championship…

 

~~~~~~~~

Thiry-Garsou (306) dominent l’annexe Critérium du Spa Rally 2021

A peine les experts de la régularité, engagés dans l’annexe VHRS, avaient-ils rangé leurs montures samedi en début de soirée que les concurrents du Critérium déboulaient… dans la ‘WRX Arena’ du Circuit de Spa-Francorchamps, pour entamer ‘leur’ Spa Rally 2021 !

Et ce sont Stéphane Grosjean et Xavier Collard (Peugeot 205) qui frappaient les premiers, les meilleures tractions devançant d’emblée les propulsions de pointe dans cette compétition où les deux roues motrices sont reines…

Au cours de la journée de dimanche, la meilleure BMW du Critérium, la version M3 E36 de Nicky Thijs, disparaissait rapidement des classements, de quoi ouvrir une voie royale aux Peugeot et Renault garnissant le haut de la hiérarchie provisoire.

Dès le premier passage dans Stavelot, Patrick Thiry (Peugeot 306) débordait Stéphane Grosjean, pour prendre les commandes de l’épreuve. En signant quatre scratches par la suite, la 306 frappée du dossard #205 s’isolait progressivement, ce qui permettait à Patrick Thiry et Arnaud Garsou de remporter la victoire avec un avantage de 46’’4 sur la Renault Clio d’Antoine Luxen et Clément Pirotte, les plus rapides lors du second passage dans la spéciale très délicate de Theux.

Le podium du Critérium était complété par la Peugeot 205 de Guy Grosjean et Jean-Marc Piret, qui résistait de justesse au retour de la Renault Clio Ragnotti de Raphaël et Denis Beaufort, de plus en plus à l’aise au fil des spéciales.

Premiers leaders de l’épreuve, Stéphane Grosjean et Xavier Collard se contentaient finalement de la 5ème place, devant la Citroën Saxo de Jean-Marc Henrard et Julien Lagamme et la traditionnelle Renault Mégane RS de Stefaan Tsjoens et Greet Passchijn.

Le top 10 spadois était complété par la Ford Escort MK2 de Jean-François ‘Kiki’ Olivier et ‘Gene’ Magnette, la Peugeot 206 de Victor Job et Pierre-Yves Wertz, et la BMW 320i version E21 de Patrick Michiels et Geert Van Hoppe.

 

 

 

   

 

 

 

  • Yohan Rossel  au palmarès du Spa Rally 2021, organisé par DG Sport
  • Yohan Rossel  au palmarès du Spa Rally 2021, organisé par DG Sport
  • Yohan Rossel  au palmarès du Spa Rally 2021, organisé par DG Sport
  • Yohan Rossel  au palmarès du Spa Rally 2021, organisé par DG Sport
  • Les adversaires de Fernémont perdent du temps ce dimanche matin
  • Les adversaires de Fernémont perdent du temps ce dimanche matin
  • Gaëtan Schoonbroodt et François Gehlen (Escort MK1) décrochent la palme 2021 en VHRS
  • Gaëtan Schoonbroodt et François Gehlen (Escort MK1) décrochent la palme 2021 en VHRS
  •  Adrian Fernémont dans le sillage du leader Yohan Rossel
  •  Adrian Fernémont dans le sillage du leader Yohan Rossel
  • Thiry-Garsou (306) dominent l’annexe Critérium du Spa Rally 2021
  • Thiry-Garsou (306) dominent l’annexe Critérium du Spa Rally 2021
27 lectures
Portrait de admin
admin

Administrateur d'Ardenneweb, nous proposons du contenu journalier gratuitement.