Les Damnés de l'or brun. Salvador, 1822

écrit par VandenHende
le 08/05/2022

Le goût amer du chocolat.

Brésil, 1822. Sur ce territoire encore sous domination portugaise, les plantations prospèrent et les notables se pressent au port de Salvador pour trouver des esclaves aptes au travail. C’est là que Dom Louis et son frère cadet Tiago espèrent repérer, eux aussi, des hommes robustes. Mais, subjugué par sa beauté, Dom Louis repart avec une jeune esclave, Maïra ! Ce n’est bien sûr pas du goût de leur père, qui a besoin de main d’œuvre pour faire tourner son exploitation de cacao. Dans un contexte politique incertain où les indépendantistes menacent l’ordre établi, ce père préoccupé par les affaires décide de marier Dom Louis. Malheureusement, le jeune héritier impulsif et violent n’a d’yeux que pour Maïra. Exténuée par le travail dans les champs, cette dernière est à bout de force… Seule échappatoire, intégrer le domaine comme servante. Pendant ce temps, les rivalités grandissantes entre les deux frères dynamitent littéralement le clan familial de l’intérieur. Désormais, Tiago devient l’héritier favori. La haine que lui voue alors son frère Dom Louis dépasse l’entendement. Tiago va-t-il réussir à prendre les rênes du domaine dans un pays au bord de l’implosion ? Maïra va-t-elle rester enchaînée à cette existence ? Et si les destins de ces deux personnages se croisent, jusqu’où iront-ils ?

Sans nul doute, la meilleure saga familiale depuis Les Maitres de l’Orge (2014), dessinée déjà par Francis Vallès et scénarisée par Jean Van Hamme. Cet adepte de la ligne clair revient ici avec un trait classique pour magnifier un récit engagé signé Fabien Rodhain (Les Seigneurs de la Terre) et Alcante (La Bombe, 2020). Alcante a cosigné avec son « père spirituel » Jean Van Hamme (XIII, Largo Winch et Les Maitres de l’Orge) la série RANI (Ed. Le Lombard), déjà illustrée par Francis Vallès. Ce premier tome prometteur, préfacé logiquement par Van Hamme, dénonce l’esclavagisme et les grandes industries qui se sont enrichies en exploitant les populations opprimées.

Scénariste : Alcante, Fabien Rodhain

Alcante coécrit aux côtés de Jean Van Hamme la série Rani (éd. Le Lombard). Il a également écrit un épisode de XIII Mystery pour François Boucq. Il est aussi le scénariste de plusieurs séries chez Dupuis (Pandora Box) et Glénat, dont Ars Magna et Lao Wai co-écrit avec LF Bollée. Marqué à jamais par sa visite au mémorial d’Hiroshima lorsqu’il avait onze ans et ayant accumulé une énorme documentation sur le sujet depuis lors, il est à l’origine du projet La Bombe co-écrit avec LF Bollée. Réside en Belgique.

Fabien Rodhain a signé son entrée dans l’univers de la BD avec le scénario de la saga Les Seigneurs de la Terre, dessinée par Luca Malisan. Engagé pour la Transition Ecologique et Humaine, il avait auparavant écrit plusieurs romans et pièces de théâtre. Depuis lors, il a co-scénarisé avec Corbeyran deux tomes de la série Vinifera mis en image par Federico Pietrobon (Bio, le vin de la discorde et Biodynamie, le vin en quête de terroir) et avec Alcante une nouvelle grande saga : Les damnés de l’or brun (dessins de Francis Vallès). Originaire de Metz, en Lorraine, il vit dans la Biovallée (Drôme).

Dessinateur : Francis Vallès

Après des études d'histoire et de géographie, Francis Vallès fréquente l'école des Beaux-Arts de Saint Etienne. Il se lance dans la BD en 1983 en publiant Une Enquête à chaud qui jette un froid dans le magazine Triolo, tout en travaillant pour OKAPI et Je Bouquine dans lequel il adapte un certain nombre d'œuvres telles que Les Trois Mousquetaires ou Oliver Twist. En 1989, il dessine la série Dorian Dombre (éd. Glénat) avec, au scénario José Louis Bocquet. La même année, il retrace les aventures de Jean Louis Etienne dans l'album Le Marcheur Du Pôle (éd. Hachette). En revenant chez Glénat au début des année 90, il se lance dans l’extraordinaire saga Les Maîtres de l'Orge sur un scénario de Van Hamme. Entre 2001 et 2003 il se consacre à la série Tosca, scénarisée par Stephen Desberg. Il poursuivra sa collocation avec Desberg à travers la réalisation de la série Rafales (éd. Le Lombard). A partir de 2009 et ce jusqu’en 2020, il travaille sur la série RANI (éd. Le Lombard) entouré une nouvelle fois de Van Hamme et d'Alcante au scénario. Actuellement, il publie le 1er tome de la série Les damnés de l'or brun aux éd. Glénat sur un scénario original d’Alcante et de Fabien Rodhai.

Préfacier : Jean Van Hamme

Editions Glénat

Format : 240 x 322 mm

Pages : 56

EAN : 9782344041765

EAN numérique: 9782331061639

Prix : 14,95€

62 lectures
Portrait de VandenHende
Van den Hende"