LA VENGEANCE DU PETIT BAGNARD. Roman de Florence Roche

écrit par VandenHende
le 11/10/2022

Marius l’a reconnue aussitôt qu’il a posé le regard sur elle et humé son parfum : la tortionnaire de son enfance. Quatre années durant, alors qu’il était un très jeune détenu au bagne pour enfants que le Second Empire a créé sur l’île du Levant, il a subi des sévices sous le regard d’un mystérieux voyeur, et il en a gardé des cicatrices indélébiles, tant physiques que morales. Il a juré de découvrir l’identité du monstre. L’orphelin a grandi ; il est à présent l’homme de confi ance des puissantes filatures Redon, en Normandie, où l’ont mené ses premières investigations.

Un jour, le monstre est là, devant lui. L’heure de la vengeance a sonné. Mais ils sont nombreux autour de lui à avoir des raisons de vouloir la mort de cet abominable personnage.

Dans un suspense haletant, La Vengeance du petit bagnard mêle tragédie familiale, histoire d’amour et enquête policière à énigme.

L’auteur

Née en 1972 au Puy-en-Velay, en région AURA, Florence Roche, épouse Barthélémy partage son temps entre l’écriture, sa vie de famille (elle vit avec ses trois filles et son mari en Haute-Loire) et son métier de professeure d’histoire.

Dès l’enfance, épaulée et attachée à sa grand-mère maternelle institutrice, elle découvre Maupassant, et dévore les romans classiques. Encore aujourd’hui, elle lit beaucoup, ayant un faible pour Olivier Adam, Michel Bussi, Delphine de Vigan et Valérie Perrin. Mais bien des romans peuplent sa bibliothèque. « On ne peut pas être écrivain si on ne lit pas ce que font nos confrères ou consœurs. La lecture entretient notre écriture. L’un ne va pas sans l’autre » affirme-t-elle.

Après avoir étudié au lycée Simone Weil du Puy, à l’Université d’Histoire de Saint-Étienne, puis à Lyon pour passer son DEA sur « la résistance des seigneurs occitans à l’avancée du pouvoir royal au Moyen-Age », elle s’est installée à Paris pour enseigner pendant trois années. Puis elle est revenue en Haute-Loire, où elle exerce dans l’enseignement public -elle est très attachée à la laïcité et à la mixité sociale-. Elle est actuellement au collège Lafayette du Puy-en-Velay. Elle y est en outre coresponsable de la section Croix-Rouge (115 élèves inscrits sur un total de 500), la première de France, ouverte en 2017.

Tout en enseignant, elle utilise ses connaissances et son savoir-faire en matière de recherches historiques pour écrire des romans à la fois régionalistes et historiques  puis des romans contemporains. Elle ménage toujours le suspense, construit des intrigues solides et vraisemblables avec des secrets de famille. Deux de ses romans publiés chez Calmann-Lévy ont reçu des prix littéraires (« l’Ecole du lac » et « La réfugiée du domaine »).

Elle a débuté en littérature en 1999 avec un roman social, « l’Emmuraillé » (éditions Actes graphiques). Ensuite, elle a publié neuf romans aux éditions de Borée. Elle est entrée en 2015 aux éditions Calmann-Levy. Désormais, elle vient d’intégrer la prestigieuse collection « Terres de France » des Presses de la Cité qui l’accueillent pour développer le meilleur de son style et de son imagination. Elle est accompagnée par Clarisse Enaudeau, conseillère précieuse et amie, directrice littéraire aux Presses de la Cité.

Roman de Terroirs aux éditions Presses de la cité

EAN : 978225819772

BROCHE

Pages : 288

Format : 140 x 225 mm

Prix : 21 €

12 lectures
Portrait de VandenHende
Van den Hende"