Vulcain au travail, un ciel pas banal

écrit par ReneDislaire
le 14/01/2022
Image diffusée sur un site local de Bastogne et région. 11.01.2022; 17h15

Banal, que le ciel bleu sans Marcel Amont  
Qui si bien le chanta et puis Dalida                
Et Piaf, François Deguelt, et Zouc et cætera.
Mais voici le plus beau, divin nec plus ultra :

C'est quand pour demander pompeusement pardon
D'être souvent si bas, gris et d'humilité, *
Au Nord,* le firmament, éloigné de l'été, *
Se mue en carnaval, martins-pêcheurs pourprés.

Envoûtement brillant autant que Phaéthon ! *
Attisées par Éole les forges de Vulcain *
Que sépare de nous une herse de sapins
Sont grouillantes d’ardeur nous disant à demain.

Mon âme est aspirée par cet or en bouillon,                     
Divague vagabonde perdue dans le couchant,
Entre l’interstellaire et la neige d’un champ. 
Mes pieds sont dans la boue, mon esprit hors du temps.

René Dislaire  ©  Houffalize, le 14 janvier 2022                

(*1) Allusion à Jacques Brel
(*2) Le nord de l’hémisphère, ici en Ardenne belge
(*3) Ce phénomène météorologique rare ne se produit qu’en hiver (ici : 11.01.2022, 17h15)
(*4) Personnage de la mythologie surnommé « le brillant », proche du soleil
(*5) Oui, il y a des éoliennes à l’avant-plan...

Présentation. Un phénomène météorologique rare s’est produit le 11 janvier 2022, pour la plus grande joie de tous les photographes amateurs anonymes.

 

  • Image diffusée sur un site local de Bastogne et région. 11.01.2022; 17h15
60 lectures
Portrait de ReneDislaire
René Dislaire