Le centenaire de Robert COUNSON célébré à Malmedy

écrit par francois.detry
le 10/01/2022
Robert COUNSON

En ce samedi 8 janvier, la Royale Malmédienne et le Royal Club Wallon ont déposé des gerbes de fleurs sur la tombe de Robert Counson, l’auteur-compositeur malmédien, qui aurait eu 100 ans à cette date précise.

« Les artistes ne meurent jamais », c’est avec ces mots qu’André Hubert Denis, échevin de la Culture à Malmedy, a entamé l’hommage rendu ce samedi matin à Robert Counson, un des personnages les plus populaires de la cité du Cwarmê. Les deux sociétés, La Royale Malmédienne et le Royal Club Wallon, ont voulu commémorer cet anniversaire. Une cinquantaine de personnes étaient ainsi réunies au cimetière malmédien afin d’honorer sa mémoire. Au loin, les carillons de la cathédrale animés par Jacques Arimont ont résonné, sur deux airs composés par Robert Counson. La Royale Malmédienne a ensuite repris « L’Aronde », un de ses titres,  suivi par un membre du Royal Club Wallon qui a récité un de ses textes tandis que son président, Jacques Remy-Paquay, complétait par « A mon avis, il a été l’auteur-compositeur wallon de chants de carnaval et de chants populaire, le plus célèbre et le plus productif ». En effet, à bien des égards, Robert Counson a participé au folklore malmédien. Il est notamment à l’origine de plus de 25 chansons entonnées régulièrement lors des festivités à Malmedy. Il a par exemple écrit « Tching-Boum » en 1960, « Lu tchant do mâssi toûr » la même année ou encore « Les mâm’diyins » en 1961 et en 62, « Oho ! Aha ! ». « Aujourd’hui la nouvelle génération chante toutes ces chansons. C’est bien qu’ils sachent qui les écrites. C’est notre devoir de transmettre », note la fille de Robert Counson, Josiane, qui a suivi les traces de son père puisqu’elle est à son tour, membre du Royal Club Wallon. « Robert Counson était également à l’origine de nombreux poèmes et de textes humoristiques wallons, ajoute Jacques Remy-Paquay. Ses chants et ses textes sont devenus intemporels. Ils sont ancrés, non seulement dans le folklore mais aussi dans toute la culture malmédienne. C’est tout à fait normal qu’on lui rende hommage, à l’occasion de son centième anniversaire. » Fait citoyen d’honneur de la Ville de Malmedy il y a quelques années, il y a également une passerelle qui porte son nom, reliant l’hôpital et le quartier où il a vécu et composé une grande partie de ses œuvres, le Pouhon. Alors qu’une séance académique était initialement prévue à l’Hôtel de Ville suivie d’un cortège qui aurait ensuite dû se rendre jusqu’au cimetière, mais le contexte sanitaire en a décidé autrement. Finalement, des gerbes de fleurs ont été déposées sur sa tombe, couverte d’un manteau blanc. Après recherches dans les archives, tout comme en ce jour, il faisait froid en ce 8 janvier 1922, jour de la naissance de Robert Counson, puisque les températures affichaient moins 20 degrés dans la cité du Cwarmê.

D’autres événements pour honorer la mémoire de Robert Counson

Plusieurs célébrations sont programmées pour honorer sa mémoire.

 - Ce dépôt de gerbes de fleurs en ce 8 janvier, lance officiellement « l’année Robert Counson ».

 - Du 2 au 24 avril : une exposition prendra place au Malmundarium. On y verra des textes et des vidéos retraçant la vie de Robert Counson.

- Le 17 septembre : une soirée - concert empreinte d’émotion sera organisée, au cours de laquelle des airs de l’auteur seront interprétés par la Royale Malmédienne ainsi que ses textes lus par les membres du Royal Club Wallon et de la famille de Robert Counson.

-------------------------------------------------------------------------L

La personnalité de Robert COUNSON

- Né en 1922 à Sprimont, Robert Counson a en réalité marqué à plus d'un titre le folklore malmédien. « Il est arrivé à Malmedy pendant la guerre, pour venir secourir sa soeur qui tenait une boucherie » . Très vite, il a intégré les Rythme Boys, orchestre régional, puis mais il fut membre actif du Royal Club Wallon, la Royale  Malmédienne, et l'Harmonie de la Fraternité pour lesquellesil a écrit de nombreuses chansons et rôles en wallon. Tching-Boum n'est d'ailleurs pas le seul titre qui connaît encore plein succès aujourd'hui, puisqu'il est également l'auteur de « Les Mâm'diyins », qu'il a écrit l'année suivante et de « Lu Salade russe », régulièrement entonnées par les Malmédiens. Plusieurs dizaines de partitions portent son nom ( voir ci-dessous ). Et c'est un peu grâce à lui que « lu Cwarmê, on nu l'roûvèyrèt nin », comme le dit si bien sa chanson. - «Tching-Boum ! Tching-Boum ! Tralalalala ! » . Le chant semble ancré depuis toujours dans la tradition carnavalesque malmédienne. Aujourd'hui, sa fille, Josiane Lecapitaine - Counson n'est pas peu fière du succès remporté par la chanson de son père. Lui-même, d'ailleurs, en fut toujours le premier étonné, puisqu'il l'avait imaginé en quelques minutes à peine, quelques jours avant le début des festivités.

« C'était le mardi ou le mercredi avant le carnaval, raconte sa fille. Il l'a écrite comme ça, en vitesse. Il faut savoir qu'il jouait dans un orchestre, les Rythme Boys », comme accordéoniste. La formation musicale, à l'occasion du tout premier bal des enfants du quatrième jeudi-gras était alors  invitée à animer l'assistance. Un peu à l'improviste, il invite le groupe à reprendre cette marche. « Cela a tout de suite été un succès. Les enfants l'ont repris en chantant ». Chaque jour, en ce week-end carnavalesque de 1960, les Rythme Boys ont joué et rejoué « Tching-Boum ». Aujourd'hui, c'est certainement l'air le plus connu du carnaval. Pourquoi ? « Certainement parce qu'il est tout simple, les paroles sont faciles à retenir, l'air également. Je pense que c'est la principale raison de son succès » termine Josiane Counson.

 

Parmi son riche répertoire de compositions :

- « Tching-Boum ! »    Paroles èt muzique : Robert Counson (1960)

- « Lu tchant do mâssî toûr »     Paroles èt muzike: Robert Counson (1960)

- « Lu salâde russe »  Paroles : René Dehez     Musique : Robert Counson

- « One ploume à s’tchapê »   Paroles èt muzike : Robert Counson ( role 1966 : « O purgatwar » )

- « Lu sope âs peûs »       Paroles èt muzike: Robert Counson ( role 1974 : « Ezès bârîres » )

- « Les mâm’diyins »         Paroles è muzique : Robert Counson ( role 1961 : « Lune du mièl » )

- « Ratakè-t-is co ? »    Paroles èt muzike: Robert Counson ( role 1968 : « Télé Mâm’dî » )

- « Lu mahîe salâde »     Paroles èt muzike: Robert Counson ( role 1970 : « Podrî lès mours » )

- « cOho ! Aha ! »   Paroles èt muzike: Robert Counson ( role 1962 : « Amon l’ bârbî » )

- « Hip ! Hip ! Hourâ ! »    Paroles èt muzike: Robert Counson ( role 1973 : « Lu congrès dès majiciyns » )

- « Vive lu bire ! »   Paroles et musique : Robert COUNSON

- «  Ratakè-t-is co ? »   Paroles èt muzike: Robert Counson ( role 1968 : « Télé Mâm’dî » )

- « Coulà c’èst nosse walon »    Paroles èt Muzike : Robert Couson

..............etc ................

----------------------------------------

Audios : a) Robert Counson - Lès Mâm'diyins  https://soundcloud.com/carnaval-de-malmedy/robert-counson-les-mamdiyins-1

b) https://www.facebook.com/karl.colonerus/videos/453699042952391

SIR Robert Counson, un musicien auteur-compositeur remarquable qui aura marqué de son talent bon nombre de personnes même au-delà de Malmedy. Une de ses nombreuses œuvres récréatives « Elle tricote » date de 1955. Ce serait vraiment dommage que des chefs d’œuvres pareils restent dans des tiroirs. J’ai donc fait un arrangement musical et sollicité la voix du Grand Didier pour une interprétation à la hauteur de son talent.    ( Karl Colonerus )

© François DETRY

 

 

 

  • Robert COUNSON
  • La Royale Malmédienne et le Royal Club Wallon au cimetière ( Photo : François DETRY )
  • La famille Counson (  ( Photo : François Detry )
  • Intervention de M. André Hubert Denis, Echevin de la Culture ( Photo : François Detry )
  • Allocution de M. Jacques Remy-Paquay, Président du Royal Club Wallon ( Photo : François Detry )
  • M. Roland Blaise, membre du Royal Club Wallon récitant un texte de Robert Counson ( Photo : François Detry )
  • Dépôt des gerbes  ( Photo : François Detry )
  • Dépôt des gerbes  ( Photo : François Detry )
  • Dépôt des gerbes  ( Photo : François Detry )
  • La tombe de Robert Counson et de son épouse   ( Photo : François Detry )
  • La passerelle Robert Counson qui relie les berges de la Warche a été inaugurée le 18 juin 2016 à Malmedy ( Photo L'Avenir )
  • La passerelle Robert Counson qui relie les berges de la Warche a été inaugurée le 18 juin 2016 à Malmedy ( Photo : François Detry)
  • Quand une banque devient Tchin Boum le temps du carnaval ( Photo L'Avenir )
  • Robert Counson en qualité de membre de La Royale Malmédienne
Portrait de francois.detry
francois.detry