Malaga, la cité de Picasso

écrit par JoseBurgeon
le 04/02/2016
statue de picasso

Au départ des stations touristiques de Torremolinos, Estepona, Fuengirola ou Marbella, Malaga se présente comme une ville géniale, una ciuadad genial.
Bienvenido a Malaga, la capitale de la Costa del Sol et de la merveilleuse province des villages blancs et de la Sierra de las Nieves, Reserva de la Biosfera.

La Cathédrale de Malaga, surnommée la Manquita (la petite manchote car la deuxième tour est inachevée), édifice à la fois baroque à l’extérieur et Renaissance à l’intérieur, avec quelques éléments de gothique. Nous pouvons admirer notamment la Vierge portée par Isabelle de Castille –les Rois Catholiques arrivent à Malaga en 1487 pour consacrer la Mosquée Mayor en Cathédrale. Une autre beauté artistique de Notre-Dame de l’Incarnation est le chœur et les stalles en cèdre du XVIIe siècle de la Escuela de Mena –école du travail du bois noble fondée par Pedro de Mena. La cathédrale abrite également le plus grand retable d'Espagne et le tombeau de Christophe Colomb (avec une partie du corps, l'autre tombeau se trouve à Santo Domingo).
La Plaza del Obispo est un lieu animé, face à la Cathédrale.

Restauré en 1980, le Palais Condez de Buena Vista des XVIe et XVIIe siècles, abrite la collection permanente des œuvres de Pablo Ruiz Picasso.
Bernard, petit-fils de l’artiste et Christine, sa belle-fille, créent en 1985, la Fondation Picasso, dont le siège se trouve à la maison natale du peintre, restaurée en 1990.
Le Musée Picasso est inauguré le 27 octobre 2003. Le visiteur peut suivre le parcours et l’évolution artistiques du grand peintre, de la période classique –du figuratif au surréalisme en passant par le cubisme. Picasso adore le vin, le flamenco et les taureaux. Il est aussi influencé par Vélasquez, Goya et Matisse dans son art de peindre. Il change régulièrement de femme… et de style artistique. Picasso a peur de la mort et peint plusieurs autoportraits sombres. « Il m’a pris toute ma vie pour apprendre à dessiner comme un enfant » déclare-t-il à la fin de sa vie ; le public connaît ses peintures, mais les dessins, les sculptures, les poteries et les gravures sont nombreux. Après avoir admiré la statue de Picasso sur la Plaza Merced, on peut visiter au numéro 15, la maison natale de Picasso, un musée très intéressant qui retrace la vie de l’artiste.

L’église Santiago (Saint-Jacques) est le lieu du baptême de Picasso. La statue de Jesus el Rico (Jésus-Christ), juste en face, est portée lors de la procession de la Semana Santa (Semaine sainte) avant Pâques. Antonio Banderas y participe chaque année.

L’Alcazaba, forteresse des gouvernants musulmans de la ville, est le seul site hispano-musulman, encore original du XIe siècle en Espagne. La première enceinte fortifiée est un grand espace qui s’adapte parfaitement à la topographie de la colline et qui entoure complètement l’enceinte supérieure. Ici on remarque el Patio de Armas (l Cour d’Armes) avec un rempart pour la défense côtière dans le flanc sud et la tour qui communique avec la Coracha (chemin fortifié) sur le flanc oriental qui joint Gibralfaro. On passe également par le Patio de los Naranjos (la Cour des Orangers). Au pied de l’Alcazaba, se dresse le théâtre romain, construit au premier siècle sous le règne de l’empereur Auguste César ; la province porte alors le nom de Malacca. Le Château Gibralfaro du XIIIe siècle se dresse sur la hauteur, de la « montagne du phare ».

Face à la cathédrale, se trouve El Chinitas, restaurant andalou très pittoresque (www.elchinitas.com). Le propriétaire Don José Sanchez Rosso, dit Pepe, et son fils Angel proposent notamment la copa de primer cuve cava (délicieux mousseux espagnol), la sopa de mariscos (soupe de crustacés), jamon de Cortes de la Frontera (jambon renommé dans le monde entier). Un conseil : pour que le jambon soit de qualité, il doit coller à l’assiette ! Une dorade poêlée termine cet excellent menu. Mentionnons d’autres spécialités comme Jibia con Garbanzos (variété de calamars) et la carrillada iberica (ragoût de porc). Vous y rencontrerez peut-être Chiquito de la Calzada, artiste espagnol bien connu.

A la Calle Granada, el ambiente esta muy agradable en El Pimpi, qui accueille de nombreuses célébrités du monde du spectacle. Le regard du visiteur est porté directement sur les photos des acteurs et chanteurs dressées au mur dès l’entrée de la taverne. Quels bons moments passés à El Pimpi, pour la musique, les tapas y ligeritos (www.elpimpi.com)!

Autre adresse bien agréable : la Meson La Cepa, restaurant authentique situé près de la Cathédrale. Au menu : pescaitos, poisson adobo (merlan pané) et boquerones (anchois) – retenez l’expression locale « Picasso y Banderas son dos boquerones ! Viennent ensuite les gambas blancas (cette couleur blanche des langoustines est vraiment typique de Malaga), carne a la piedra (succulents morceaux d’entrecôte de bœuf cuites sur la pierre), patatas y verduras
(www.mesonlacepa.com). El Vino de Malaga (tel el Pedro Jimenez), le succulent vin de Malaga, se sert en apéritif ou avec le dessert.

Les amateurs de football peuvent visiter le beau stade de la Rosaleda. Le CF Malaga est classé vers le milieu du classement de la Liga.

Malaga est une ville culturelle à conseiller, où règne une ambiance méditerranéenne bien sympathique.
Soy malagueno ! Soy ahora un boqueron de adopcion !

Hasta lluego amigas y amigos de cultura y vacaciones ! Buen viaje a Malaga !

www.luxairtours.lu
Agences de voyages agréées
Office Espagnol du Tourisme

José Burgeon
dit Pepe
Lien vers les reportages de José Burgeon

  • statue de picasso
  • musee picasso
  • musee picasso
  • musee picasso
  • musee picasso
  • musee picasso
  • musee picasso
  • musee picasso
  • el pimpi
  • el pimpi
  • chinitas
  • chinitas
  • chinitas avec chiquitos de calzada
  • chinitas avec chiquitos de calzada
  • vino de malaga
  • plage de torremolinos
  • marbella
  • marbella
  • marbella
  • marbella
  • marbella
  • marbella
  • marbella
  • Malaga, la cité de Picasso
  • meson la cepa malaga
  • meson la cepa malaga
  • meson la cepa malaga
  • meson la cepa malaga
  • meson la cepa malaga
1120 lectures
Portrait de JoseBurgeon
JoseBurgeon