Oostende, Stad aan Zee - Ostende, Ville sur Mer

écrit par JoseBurgeon
le 20/11/2023

Quel plaisir de retrouver la reine des plages, pendant deux jours de découvertes intéressantes et agréables !

A la sortie de la gare d’Oostende, le trois-mâts Mercator mouille dans le port de plaisance, où il est conservé dans son état d’origine. Le Visserskaai, connu pour ses restaurants et ses nombreux étals, présente aussi le Vistrap, le seul marché aux poissons de la côte belge ouvert aux particuliers ! Dès 7 heures du matin. Le Weststaketsel (l’estacade) est le rendez-vous des amateurs d’excursions en mer.
Le célèbre phare Lange Nelle domine la mer de ses 65 mètres et dirige les pêcheurs au port en toute sécurité.

A proximité, se trouve le Fort Napoléon, construit à la demande de l'empereur en 1811, craignant que les Anglais attaquent le port d'Ostende. Le fort redevient un quartier d'artillerie pour l'armée allemande durant les deux guerres mondiales. Profitez de la très jolie vue au sommet des dunes ! Notez aussi que les croquettes crevettes de la Belevingsbrasserie du Fort Napoléon ont été primées lors du festival de croquettes aux crevettes d'Ostende.

La longue Avenue Albert Ier (Albert I – promenade) est l’endroit idéal pour la promenade. Le Kursaal rénové sert aussi de centre de congrès. En face, se trouve l’Office de Tourisme. Les Galeries royales, achevées en 1905, font 400 m de long et pendant de nombreuses années, les bourgeois aisés venaient s’y promener à l’abri du soleil et de la pluie. Elles reliaient le chalet royal avec l’hippodrome Wellington. Le palais des thermes est venu s’y ajouter au début des années trente, avec l'Hôtel Thermae Palace et sa Brasserie Albert. Face à la mer, quel plaisir de déguster les croquettes crevettes (28€) et le succulent smeus composé de crevettes grises sur un lit de purée et oeuf frais refroidi (30€). Et tout cela dans un intérieur Art déco attrayant, nostalgique et reposant !

La première reine des Belges a passé une grande partie de sa vie à Ostende et y a rendu l’âme le 11 octobre 1850.
Pour les amateurs de culture, la Maison de James Ensor, est la demeure où l’artiste vécut et travailla jusqu'à sa mort en 1949. La majeure partie de ses tableaux ont été créés dans l’atelier qu’il y aménagea au grenier de la maison de ses parents. Ensor est un peintre adhérant à l'expressionnisme, au symbolisme, au surréalisme et au modernisme. L'on peut épingler notamment « L'Intrigue », « L'Entrée du Christ à Bruxelles », « Les masques confrontant la mort », « Squelettes se disputant un pendu », « Autoportrait au chapeau fleuri » et « La mangeuse d'huîtres ».
Quelques-unes de ses œuvres sont exposées au Mu.ZEE, le Kunstmuseum aan Zee, avec d’autres toiles d’expressionnistes flamands, comme Permeke, le fauve Wouters et le post-impressionniste Van Rysselberghe. En 2024, la ville d'Ostende rend hommage au grand maître ostendais, né il y a 75 ans.

Beaufort 24 positionne à nouveau la Côte belge comme destination touristique culturelle. La Triennale Beaufort se déroule du 27 mars au 3 novembre 2024. « L'art et la culture font partie intégrante de la politique stratégique de la Côte belge et grâce à Beaufort, notre intention étant de la positionner comme destination touristique culturelle pendant une plus longue période. L'art s'invite dans le décor de la Côte belge et de la mer » (Sabien Lahaye-Battheu, présidente de Wesstoer et députée au Tourisme).

Ostende est une ville verte. Mon coup de cœur est le parc Léopold, aménagé en 1860 sur les anciens vestiges de la ville. L’admirable kiosque a été inauguré en 1885. La ravissante horloge fleurie est mondialement connue. Dans le Parc Maria Hendrika, l'on peut admirer le lac Spiegel, endroit très romantique. Le parc Marie Henriette est communément appelé le « bosje » (le bosquet).

A une dizaine de minutes en tram (Kusttram), le Domaine de Raversijde profite d’une situation exceptionnelle au bord de la mer, partiellement dans les dunes protégées. Il occupe aujourd’hui une surface de près de 50 hectares et a été agrandi, transformé en musée et pourvu des commodités touristiques nécessaires. Le Mémorial du Prince Charles perpétue le souvenir du Prince, Comte de Flandres. Le Musée de plein air Mur de l’Atlantique propose deux promenades différentes. La Première Guerre mondiale montre les positions de la batterie Aachen (construite en 1915). De nombreux éléments de cette batterie côtière, aujourd’hui unique en son genre, ont été conservés : deux postes d’observation, quatre emplacements de canons avec dépôts de munitions annexes et un abri contre bombardements. La visite du circuit comprend aussi un ensemble datant de 1941 : abris de troupes, toilettes, chambres à provisions et un poste de secours. Une deuxième promenade conduit le visiteur à travers les positions bien conservées de la batterie Saltzwedel neu. L’ensemble a été restauré et réaménagé dans l’état d’origine tel que le feld-maréchal Rommel l’a vu lors de sa visite en décembre 1943.

La gastronomie séduit les touristes à Oostende. Passez absolument par le café-restaurant 't Botteltje, à quelques pas du musée Ensor. Pour les amateurs, une quinzaine de bières au fût et une carte de plats régionaux ! Testez les croquettes de crevettes grises (une fois de plus à la côté belge) et le Oostends Vispannetje op smaak gebracht met Trappe wit, un ragoût de poisson à la Trappe (bière trapiste) ; un merveilleux souvenir gastronomique pour 49€. Vérifiez l'appellation contrôlée pour croquettes de crevettes d'Ostende « fait maison » et « produit reconnu du terroir » : « Home-Made Oostendse Garnaalkroketten » et « Erkend Streekprodukten ».

Avec le kusttram, vous avez 67 km de côtes de De Panne à Knokke et on peut s'arrêter notamment à De Haan « Le Coq ». La station du tram classée est un magnifique exemple d'architecture anglo-normande de la Belle Epoque au Littoral. L'on peut voir de belles villas en plein milieu des dunes. Albert Einstein y a séjourné pendant 6 mois en 1993. Le domaine des « Duinbossen » fait 157 hectares. Au coeur historique du Coq, se situe la Potinière, poumon vert de la station de 2,2 hectares. A Wenduine, le Spioenkop est un merveilleux point de vue sur les polders, les dunes, la plage et la mer.

Oostende, Zin in de Zee ! Ostende, croquez la mer !
En dialecte ostendais : goe reise aan de zéé, bon voyage à la mer !
Et comme me disait la taxiwoman Marie: salutjes !

Informations pratiques :

www.lelittoral.be
https://www.triennalebeaufort.be/fr
#LeLittoral
#Beaufort24
Hôtel Burlington*** (400m de la gare), accueil très agréable, belle chambre, TV francophones, délicieux petit-déjeuner, Brasserie Oport – www.c-hotels.be
www.westtoer.be
www.visitoostende.be

Texte et photos : José Burgeon - novembre 2023

104 lectures
Portrait de JoseBurgeon
Burgeon José