Ary Abittan au WEX de Marche-en-Famenne le 27 avril

écrit par Amandine.Raths
le 23/04/2017
Ary Abittan - My Story

Après 2 ans d'absence sur scène, Ary Abittan revient avec un tout nouveau spectacle intitulé « My Story ». L'occasion pour lui de faire escale au WEX de Marche-en-Famenne le jeudi 27 avril.

Joint par téléphone, l'humoriste et comédien nous en dit plus sur ce spectacle dans lequel il se livre comme jamais auparavant...

Ary Abittan, à la suite de quel événement avez-vous eu le déclic de l'humour?

Vous savez, il n’y a pas une école d’humour… Un événement précis, il n’y en a pas vraiment eu. Evidemment, à l’école, j’imitais les professeurs, je riais souvent d’eux, et en même temps avec eux. L’humour a vraiment été un moyen de communication depuis l’enfance.

Dans votre nouveau spectacle « My Story », vous parlez de votre histoire sans tabou. Pourquoi avoir choisi ce thème?

Parce que c’est quelque chose que je connais bien puisqu’il s’agit de moi. C’est un spectacle que j’ai écrit en 42 ans et 6 mois. Evidemment, j’aime parler de moi par rapport au fait que c’est personnel, mais plus c’est personnel, et plus les gens s’y reconnaissent.

En quoi est-il différent de votre précédent, « A la folie »?

« A la folie », c’était un spectacle où je jouais des personnages sur scène. J’ai joué beaucoup de gens, je me cachais derrière des personnages comme Michel Varuk ou Josiane. Là, je parle directement au public en lui faisant partager mon enfance, mon mariage, mon divorce, les femmes, le célibat… C’est très interactif ce qu’il se passe avec le public.

Il y a peu, on a eu l'occasion de voir Kev Adams et Gad Elmaleh ensemble sur scène. Est-ce quelque chose qui vous plairait?

Pour l’instant, le meilleur duo qu’on peut faire, c’est le public et moi avec ce spectacle. C’est très interactif, et donc très différent à chaque date. Au Wex de Marche-en-Famenne, nous serons deux: le public et moi.

On peut dire que votre carrière au cinéma a vraiment décollé avec la sortie de « Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu? ». J'imagine donc que vous devez recevoir pas mal de propositions depuis... Comment choisissez-vous les films pour lesquels vous jouez?

Par un scénario qui me plaît, par de bons dialogues, par un bon réalisateur avec qui j’ai envie de travailler… Si j’ai rit au scénario ou si j’ai été ému pour un film dramatique… C’est l’instinct qui compte, tout simplement… Et toujours l’envie de jouer avec de bons partenaires, évidemment!

Il y a toujours des hauts et des bas dans une carrière... Pourriez-vous me raconter votre plus grande galère professionnelle?

Il n’y a pas vraiment de galères… Au contraire, les meilleurs moments, ce sont les préparatifs. J’ai joué dans des restaurants, des cafés-théâtres… J’ai joué un peu partout depuis l’âge de 17 ans, j’ai écumé tous les cabarets de Paris… Ce ne sont pas vraiment des années de galère, ce sont des années de préparatifs, de bons moments qui font qu’aujourd’hui, on apprécie encore mieux les choses.

Sur votre profil Facebook, vous annonciez avoir hâte de revenir en Belgique. Quel rapport entretenez-vous avec le public belge?

Un excellent rapport! En 2009, je venais déjà jouer mon précédent spectacle en Belgique. J’y ai joué plus de quinze fois, donc j’aime évidemment jouer en Belgique, et j’aime profondément le public belge. Je connais bien la Belgique, puisque j’y ai aussi tourné deux films. J’aime y rester quelques jours pour jouer mon spectacle, ou parfois même pendant quelques semaines pour un film, donc j’ai ce bonheur de parcourir les villes belges.

Vous n’êtes jamais venu jouer votre spectacle dans la province du Luxembourg, si je ne me trompe…

Je ne pense pas! Vous voyez, j’ai encore des choses à découvrir!

Appréhendez-vous la rencontre avec ce nouveau public?

Je n’appréhende pas du tout, j’ai plutôt hâte! Je suis toujours pressé!

Point de vue réseaux sociaux, vous publiez directement via votre profil, ce qui est assez rare chez les artistes qui créent en général une page fan. Avez-vous fait ce choix pour une raison particulière?

Je ne me suis pas trop penché là-dessus, en fait… J’ai déjà une page Instagram où je poste des choses, j’ai également un Snapchat où il m’arrive aussi de poster quelques vidéos… La page Facebook que j’ai, elle est là depuis des années, donc j’ai décidé de ne pas en changer. Peut-être qu’un jour, je m’en occuperai et la transformerai en page, mais pas pour l’instant…

Vous êtes donc actuellement en tournée avec « My Story ». Prévoyez-vous déjà de monter un troisième spectacle après celui-ci?

On a évidemment tous des projets et des envies, mais le plus important aujourd’hui, c’est « My Story », en tournée en France et dans toute la Belgique. On vient de commencer, donc profitons déjà de ces bons moments qui s’offrent à moi avec ce spectacle parce que les gens viennent en masse, ça rigole, et c’est tant mieux!

Et si vous deviez faire un choix entre la scène et le cinéma?

C’est une bonne question! Vous savez, la journée, c’est fait pour aller au cinéma, et le soir, pour jouer au théâtre, donc tout ça est très complémentaire…

Et la bonne nouvelle, c'est qu'il reste encore des places! N'attendez donc plus pour vous les procurer:

- par téléphone au +32 (0) 84/340 800,
- au WEX du lundi au vendredi de 9h00 à 12h30 et de 13h30 à 17h00,
- via le site internet du WEX.

Tarifs:

- catégorie 1: 39,00 €
- catégorie 2: 35,00 €
- catégorie 3: 29,00 €

© Amandine Raths
Mes autres reportages Ardenneweb

  • Ary Abittan - My Story
718 lectures