Quentin Mosimann: "Mon troisième pays de coeur, c'est la Belgique"

écrit par Amandine.Raths
le 13/07/2016
Quentin Mosimann

Samedi soir, Quentin Mosimann était de passage à Bertrix dans le cadre de la 5e édition du Baudet’stival. Un artiste qui n’est bien entendu pas passé inaperçu avec sa scène mobile et ses talents de DJ, musicien et chanteur.

Simple, généreux et disponible, il n’a pas hésité à établir le contact avec son public dès les premières minutes. On connaît également le DJ franco-suisse comme étant ultra connecté sur les réseaux sociaux. Il n’a en effet pas hésité à partager avec ses nombreux fans une partie de son show en direct via Facebook ou encore Snapchat.

Retour sur l’interview d’un artiste confirmé gardant bien la tête sur les épaules...

Tu as récemment été élu Meilleur DJ Performer par DJ Mag FR devant David Guetta et DJ Snake. Comment tu vis ça?

Ca fait très, très chaud au cœur. Ca fait un peu bizarre, et puis ça fait peur en même temps parce que ça veut dire qu’il faut continuer, qu’il ne faut pas se satisfaire des acquis. Du coup, ça me donne envie de bosser deux fois plus et de le mériter!

Tu tournes dans le monde entier toute l’année... Peux-tu m’établir un Top 5 des publics?

Top 5 des publics… Je dirais portugais, belge, français, américain et coréen... Et suisse! Excuse-moi, mets-moi un 6e stp!

Joues-tu de la même manière pour chaque public?

Non, ça change tout le temps. Je t’assure que ça change tout le temps parce que par exemple, en Chine ou au Japon, ils aiment les choses un peu plus dures, un peu plus violentes, alors que dès qu’on revient vers l’Italie ou l’Espagne, ils aiment les choses plus groovies, plus progressives, plus tech-house... Et les Belges, ils aiment que ça rentre dedans tout de suite.

Y a-t-il un pays dans lequel tu n’es jamais allé, mais où tu aimerais particulièrement te rendre?

En Australie, sans hésiter! Je rêve d’aller en Australie, je rêve de me retrouver dans un festival à Sydney.

On parle beaucoup de toi en Belgique. Y a-t-il un vrai lien entre toi et le public belge?

Je suis Franco-Suisse et mon troisième pays de cœur, c’est la Belgique. Ca fait huit ans qu’ils sont avec moi, qu’ils me soutiennent, qu’ils sont à fond, et c’est incroyable. Franchement, j’hallucine à chaque fois.

Tu as fait ton grand retour dans « The Voice » cette année. Pourquoi?

Franchement, tu veux que je te dise? Ca me manquait! Les équipes me manquaient, cette relation si particulière qu’on a avec le public via la télé aussi, puis je ne sais pas… L’aventure, je trouve ça vraiment cool, puis je pense que c’était le moment de revenir après deux ans.

Tu présentes également D6bels on Stage. Le métier de la télé et de la scène, c’est assez proche?

D6bels on Stage, c’est encore différent parce que ce n’est que du partage. Je ne me sens pas présentateur, je ne me sens même pas vraiment bon là-dedans, mais ce que j’aime, c’est partager avec les artistes. Quand je regarde l’émission, je pense que ça se voit. Je ne parle que de musique, je découvre leur univers… Enfin, il y a un truc très passionnel d’artiste à artiste.

Tu travailles actuellement en studio sur un album mainstream. Tu peux m’en dire un peu plus?

Oui! Là, je suis enfermé en studio. Je pense qu’après quelques années, je sais où j’ai envie d’aller, et ça passe par beaucoup de travail et de temps en studio. Je suis content, mais je n’ai pas vraiment de date, je ne sais pas trop comment ça va se passer. J’ai déjà 4-5 titres, mais j’aimerais en avoir le double pour pouvoir avancer.

Tu n’es jamais venu dans la région auparavant. Tu as la pression?

J’ai toujours la pression quand je rencontre un nouveau public. Surtout que là, on est dans un pôle, c’est-à-dire que tu as le Luxembourg et les Français à côté, tu n’es pas trop loin des Allemands... Enfin, je sais qu’il y aura une espèce de mixité du public, et je trouve ça assez excitant.

Quels sont tes projets pour l’avenir?

A long terme, faire ça pendant les vingt prochaines années, ce serait l’idéal… Et à court terme, faire que le public de Bertrix passe la meilleure soirée possible!

Je pense que ce sera le cas!

C’est vrai? Je croise les doigts!

Merci de m’avoir accordé du temps, Quentin!

Merci pour ta gentillesse!

Elu #93 au Top 100 DJ Mag, Quentin Mosimann se classe parmi les 5 meilleurs DJs français depuis 4 années consécutives. Rendez-vous sur https://top100djsvote.djmag.com afin qu’il maintienne sa magnifique place. A vos votes!

Retrouvez également toutes les dates de sa tournée mondiale sur www.quentinmosimann.com

© Amandine Raths
Mes autres reportages Ardenneweb

  • Quentin Mosimann
1668 lectures