Sur les pas des Romains en Tunisie

écrit par JoseBurgeon
le 12/12/2013
luxairtours

Marhaba ! Bienvenue !

Après 2h20 de vol, notre avion Luxair se pose à Enfidha, sous une température de 17°. L’hiver est très doux en Tunisie.
Le thème de cette escapade se porte sur le passage des Romains à Zaghouan, Thuburbo Maius, Dougga et Carthage (ces deux dernières cités font partie du Patrimoine Mondial de l’UNESCO).

Sous la conduite de notre guide Anouar, découvrons Zaghouan et le Temple des Eaux du dieu Neptune (IIe siècle après J-C), entouré de mimosas, palmiers, pins d’Alep, cyprès, oliviers et eucalyptus. Un aqueduc de 132km relie la montagne de Zaghouan (1 295m) à Carthage et les thermes d’Antonin.

Thuburbo Maius (IIe siècle après J-C) est construit selon le plan de Rome, avec quatre portes. Sur les vingt colonnes corinthiennes de marbre rouge et de calcaire que comptait le Capitole (Temple de Jupiter au centre, Temple de Minerve à droite et Temple de Junon à gauche), seuls subsistent quatre colonnes et quelques moellons. Mentionnons également le forum, place publique au centre du site, les thermes, la Maison de Neptune et la Palestra Felix Petronius (salle de sports à ciel ouvert).

Dougga, site romain de 55 ha, présente le magnifique théâtre (167 avant J-C), le Temple du Capitole, le forum et la Place des Vents (seule place des vents au monde le nom des huit vents sont écrits sur le sol). Le symbole de Dougga est le Mausolée libico-punique à trois étages de 210 avant J-C.

Salem nous présente Carthage (Carthago ou nouvelle ville en langue punique). Ce comptoir phénicien fondé en 814 avant J-C, abrite des ruines puniques et romaines. Sur la colline de Byrsa, l’on peut voir une tombe à puits avec chambre funéraire et la nécropole du Vie siècle avant J-C. Au musée de Carthage, le visiteur peut admirer de belles mosaïques romaines du IIe siècle après J-C (prospérité de la civilisation romaine) et de nombreuses pièces découvertes dans la nécropole punique. Deux sarcophages de la fin du Ive siècle, début du IIIe siècle avant J-C, sont le résultat d’une triple combinaison d’actions et d’influences : existence à Carthage, fin IVe siècle, d’une colonie d’Etrusques ayant adopté les traditions puniques mais ayant fait appel à un artiste grec, ou de formation grecque exerçant son art à Carthage même. Il s’agit de deux personnages d’un rang social élevé : un prêtre et une prêtresse peut-être ! La Cathédrale Saint-Louis se situe à l’emplacement du Capitole. Entre 145 et 162 après J-C, sont construits les Thermes impériaux, sous le règne des empereurs Antonin et Hadrien. Mentionnons le caldarium (partie chaude des thermes), le frigidarium (bains d’eau froide), le destrictarium (les Romains s’enduisaient le corps d’huile) et le tepidarium (bains tièdes). La chute de Carthage en 146 avant J.-C. marque la fin de la période punique.

La Cathédrale Saint-Vincent de Paul et Sainte-Olive, édifice romano-byzantin de 1890, se trouve près de la Porte de France et de l’Avenue de France à Tunis.
Une balade dans la vielle ville (médina) permet de découvrir le marché (souk) avec ses nombreux artisans. Nous vous conseillons une halte au Café Sour, à l’entrée de la médina, dans un cadre typique en écoutant une musique douce tunisienne. Azouni vous sert un délicieux thé à la menthe (1,40dinar - 0,80€). Un café au salon cosy de l’Hôtel Tunisia Palace**** coûte 2,50 dinars – 1,30€.

Les flamands roses hivernent sur le Lac de Tunis avant de partir en Espagne ou en Camargue en été. Sur des pylônes électriques le long de l’autoroute A1 vers Sousse, l’on peut voir apercevoir des nids de cigognes qui viennent de Normandie et d’Alsace. La Tunisie compte 320 jours de soleil (shems) par an. Les mimosas fleurissent en mars et octobre.

Sidi Bou Saïd, village d’artistes très pittoresque à 25 minutes de Tunis, est connue pour ses maisons bleues et blanches. Au bas de la rue principale, l’on peut visiter un palais privé andalous. Voici quelques bonne adresses : le Café des Nattes, endroit authentique de la fin du XIXe siècle, le Restaurant Au Bon Vieux Temps (connu des personnalités du spectacle et du monde politique, le préféré de votre serviteur) et le Café des Délices, chanté par Patrick Bruel, avec une vue panoramique sur le port de plaisance de Sidi Bou Saïd.
Port El Kantaoui et sa marina se situent à 45 minutes de marche de notre Hôtel Riu Imperial Marhaba***** ou 8 minutes en taxi jaune (6 dinars ou 3€).
Takes muzienne : c’est très beau !

Nous recommandons les services de Luxairtours et l’Hôtel Riu Impérial Marhaba de Port El Kantaoui*****, pour un séjour reposant et confortable, pour l’accueil chaleureux du personnel, le joli jardin parsemé de palmiers et de rocarias, la table exquise avec toutes les spécialités tunisiennes (chorba, chorba frik, ojja, kefta, couscous, poissons, brochettes, desserts et pâtisseries…).
Ché hia taibe (bon appétit), tafazel (à votre santé).

Safra saïda fi tounes (bon voyage en Tunisie).

www.luxairtours.lu

José Burgeon

  • luxairtours
  • temple des eaux zaghouan
  • temple des eaux zaghouan
  • temple des eaux zaghouan
  • temple des eaux zaghouan
  • thuburbo maius
  • thuburbo maius
  • thuburbo maius
  • thuburbo maius
  • dougga
  • dougga
  • dougga
  • dougga
  • dougga
  • hotel riu imperial marhaba - port el kantaoui*****
  • hotel riu imperial marhaba***** port el kantaoui
  • hotel riu imperial marhaba***** mr. nejib - directeur commercial riu tunisie
  • hotel riu imperial marhaba***** restaurant
  • hotel riu imperial marhaba***** mido - animation
  • hotel riu imperial marhaba***** - plage
  • port el kantaoui - port de plaisance
  • sidi bou said - cafe des nattes
  • sidi bou said - cafe des delices
  • sidi bou said - cafe des delices
  • sidi bou said
  • carthage
  • carthage - tombe puits
  • carthage - musee - deux sarcophages
  • carthage - thermes empereur antonin
1840 lectures
Portrait de JoseBurgeon
JoseBurgeon