Malaga : sur les pas de Pablo Ruiz Picasso et Antonio Banderas!

écrit par JoseBurgeon
le 18/01/2010
picasso

Malaga : Ciudad Genial ! Une ville géniale !

Bienvenido à Malaga, la capitale de la Costa del Sol et de la merveilleuse province des villages blancs et de la Sierra de las Nieves, Reserva de la Biosfera !

Notre premier repas, en compagnie de deux Malaguenos bien sympathiques, Agustin Lomena, directeur de la communication du Patronato de Turismo de la Costa del Sol et de son collaborateur Antonio Guzman, est réservé à la Meson La Cepa, restaurant authentique situé près de la Cathédrale. Au menu : pescaitos, poisson adobo (merlan pané) et boquerones (anchois) – retenez l’expression locale « Picasso y Banderas son dos boquerones ! Viennent ensuite les gambas blancas (cette couleur blanche des langoustines est vraiment typique de Malaga), carne a la piedra (succulents morceaux d’entrecôte de bœuf cuites sur la pierre), patatas y verduras
(www.mesonlacepa.com).

Notre excellente guide Trinidad nous fait découvrir la Cathédrale de Malaga, surnommée la Manquita (la petite manchote car la deuxième tour est inachevée), édifice à la fois baroque à l’extérieur et Renaissance à l’intérieur, avec quelques éléments de gothique. Nous pouvons admirer notamment la Vierge portée par Isabelle de Castille –les Rois Catholiques arrivent à Malaga en 1487 pour consacrer la Mosquée Mayor en Cathédrale. Une autre beauté artistique de Notre-Dame de l’Incarnation est le chœur et les stalles en cèdre du XVIIe siècle de la Escuela de Mena –école du travail du bois noble fondée par Pedro de Mena.
Entre l’entrée gauche de la Cathédrale et le Musée Picasso, l’accordéoniste Slavi interprète brillamment l’Ave Maria et Besame Mucho. La Plaza del Obispo est un lieu animé, face à la Cathédrale.

Restauré en 1980, le Palais Condez de Buena Vista des XVIe et XVIIe siècles, abrite la collection permanente des œuvres de Pablo Ruiz Picasso.
Bernard, petit-fils de l’artiste et Christine, sa belle-fille, créent en 1985, la Fondation Picasso, dont le siège se trouve à la maison natale du peintre, restaurée en 1990.
Le Musée Picasso est inauguré le 27 octobre 2003. Le visiteur peut suivre le parcours et l’évolution artistiques du grand peintre, de la période classique –du figuratif au surréalisme en passant par le cubisme. Picasso adore le vin, le flamenco et les taureaux. Il est aussi influencé par Vélasquez, Goya et Matisse dans son art de peindre. Il change régulièrement de femme… et de style artistique. Picasso a peur de la mort et peint plusieurs autos portrais sombres. « Il m’a pris toute ma vie pour apprendre à dessiner comme un enfant » déclare-t-il à la fin de sa vie ; le public connaît ses peintures, mais les dessins, les sculptures, les poteries et les gravures sont nombreux.

L’église Santiago (Saint-Jacques) est le lieu du baptême de Picasso. La statue de Jesus el Rico (Jésus-Christ), juste en face, est portée lors de la procession de la Semana Santa (Semaine sainte) avant Pâques. Antonio Banderas y participe chaque année.

L’Alcazaba, résidence du gouverneur, est le seul site hispano-musulman, encore original du XIe siècle en Espagne.
Le Château Gibralfaro du XIIIe siècle se dresse sur la hauteur, de la « montagne du phare ».
Notre hôtel –le Petit Palace Plaza de Malaga****, superbe bâtisse du début du XXe siècle, située près de la Cathédrale, possède un intérieur contemporain.
En face, se trouve El Chinitas, restaurant andalou très pittoresque (www.elchinitas.com). Le propriétaire Don José Sanchez Rosso, dit Pepe, propose notamment la copa de primer cuve cava (délicieux mousseux espagnol), la sopa de mariscos (soupe de crustacés), jamon de Cortes de la Frontera (jambon renommé dans le monde entier). Un conseil : pour que le jambon soit de qualité, il doit coller à l’assiette ! Une dorade poêlée termine cet excellent menu.

A la Calle Granada, el ambiente esta muy agradable en El Pimpi, qui accueille de nombreuses célébrités du monde du spectacle. Le regard du visiteur est porté directement sur les photos des acteurs et chanteurs dressées au mur dès l’entrée de la taverne. Quels bons moments passés à El Pimpi, pour la musique, les tapas y ligeritos !

Le coup de cœur de notre voyage dans la province de Malaga reste Ronda –la perle blanche des villages andalous ! Un paraiso ! Un paradis guidé par la charmante Teresa!
C’est avec la conquête de la ville, en 1485, par les Rois Catholiques, que se produit une nouvelle réorganisation culturelle. On construit le « Pont Neuf » et les arènes. C’est sans doute à ce moment-là que se forge l’image romantique de la cité. Ronda, entourée de montagnes, présente de coquettes maisons blanches aux toits de tuiles et aux balcons de fer forgé, de belles églises, de jolies places, le magnifique Palais de Mondragon du XVIe siècle, le Minaret de San Sebastian, la Porte de Philippe V, les Bains Arabes –endroit à recommander pour la beauté du site et le spectacle audio-visuel très intéressant. Après cette promenade inoubliable, offrons-nous un rendez-vous à la Bodega Sangre de Ronda, avec la visite du musée bien agréable et surtout la dégustation du délicieux vin Espinel –le Rosado 2007 Sierra de Malaga – Denominacion de Origen – Serrania de Ronda et le Petit Verdot 2006, un vino de color rojo intenso. Le Pedro Romero de Ronda propose un beau décor andalou et une cuisine exquise (www.rpedroromero.com). El mas tipico de Ronda, frente a Plaza de Toros !
Le vin de Malaga est renommé mais l’eau minérale Agua de Sierra Nevada fait partie du repas.

Sur la colline, près du Château Gibralfaro, se situe le Parador Gibralfaro****, hôtel-restaurant de grande qualité, comme tous les hôtels de cette chaîne espagnole.
La vue sur le port et la vieille ville est superbe. Le Menu Picassiano à 40€ présente la salade de mangue et de bonite, la coquille de poisson rape, la morue à l’aïl, les médaillons de porc au fromage de Ronda et la glace au biscuit d’amandes. Une adresse à ne pas oublier ! (www.parador.es).

Les amateurs de football se retrouvent aussi au paradis avec l’ambiance d’un Malaga Club de Futbol contre Atletic Club de Bilbao -un agréable souvenir pour votre serviteur, surtout dans la cabine de presse des animateurs de Radio Cope.
Soy malagueno ! Soy ahora un boqueron de adopcion !

Hasta lluego amigas u amigos de cultura y vacaciones ! Buen viaje a Malaga !

Adresses utiles :

Office Espagnol du Tourisme – Rue Royale, 97 – 1000 Bruxelles
Tél. 02/280 19 26
www.spain.info/be

Patronato de Turismo de la Costa del Sol
www.visitacostadelsol.com

José Burgeon

  • picasso
  • alcazaba
  • cathedrale
  • parador gibralfaro medaillon de porc
  • animation radio cope match malaga club de futbol contre atletic club bilbao
  • ronda
  • ronda et le pont neuf
  • ronda et les arenes
  • marbella
  • patronato de turismo et le directeur augustin lomena
2260 lectures
Portrait de JoseBurgeon
JoseBurgeon