La Costa del Sol, des villages blancs aux Grottes de Nerja

écrit par JoseBurgeon
le 08/12/2010
casa chiqui malaga - patronato de turismo

La Costa del Sol : des villages bancs aux Grottes de Nerja

La Costa del Sol, avec 17 degrés en décembre dernier, quel bonheur ! En compagnie de Agustin Lomena, directeur de la Communication du Patronato de Turismo et de Antonio Guzman, son collaborateur, nous dégustons à la Casa Chiqui de Malaga, les gambas blancas (langoustines blanches –une spécialité de la Costa del Sol), le jamon pata negra (succulent jambon à la couleur très prononcée), la sopa de favadas (potage aux fèves et morceaux de boudin noir), los boquerones fritos (anchoix frits et c’est aussi le surnom des Malaguenos) y la rape a la plancha (lotte).

Antequera nous est présentée par Olga Gutierrez, responsable de Sonytour Viajes. Le documentaire « Menga : Processus de Construction » explique la méthode d’aménagement des dolmens de Menga, Viera et El Romeral, vieux de près de 3 000 ans et considérés comme l’un des exemples les plus connus et les plus intéressants de mégalithique européen. Ils se caractérisent par l’utilisation de grands blocs de pierre formant des chambres et des espaces couverts de linteau ou de fausse coupole, utilisées à des fins rituelles ou funéraires.
La reconquête de 1410 apporte un autre visage à l’Alcazaba, forteresse maure qui domine la ciudad blanca. Quel panorama exceptionnel ! Antequera apparaît comme notre coup de cœur de ce second périple à la Costa del Sol (NDLR : avec Ronda lors du voyage précédent). Santa Maria la Mayor, près de l’Eglise San Sebastian est devenue un centre culturel de renom. A quelques pas, Notre-Dame du Carmen présente un retable baroque classé. El Escribano, meson-restaurante (le Scribe) situé face à Santa Maria, conseille le surtido iberico –assiette de chorizo, salchicon, lomo, pata negra), la pora Antequerana (soupe froide à base de piments, tomates, œufs et thon), porrilla de chivo malagueno (chevreau) ; una bosca (liqueur caramel) clôture ce moment de gastronomie traditionnelle. Goûtez aussi les délicieux desserts de l’Alta Confiteria San Pancracio de Antequera ! (www.sondytour.net)
Les porcs (cerdos) sont nourris uniquement avec des glands (bellota) et la saveur du jambon demeure inégalable au monde.

Carmen de l’Office de Tourisme de Mijas nous montre de pittoresques ruelles blanchies à la chaux avec l’ermitage de la Virgen de la Pena. La statue de la Vierge est vénérée dans cette église creusée dans le rocher, à côté du Mirador del Compas. Le Musée des Miniatures, sans doute l’un des plus curieux, abrite des œuvres de plus de 50 pays. Les arènes furent inaugurées le 8 septembre 1900, jour de la fête de la Vierge. La particularité de ces arènes réside dans leur forme ovale. L’Eglise de l’Immaculée Conception du XVIe siècle est construite sur les ruines de l’ancienne mosquée et du château, et elle conserve sa tour mudéjar comme clocher. Au musée ethnographique, on peut contempler les reproductions de deux moulins à huile, d’une cave à vin, d’une boulangerie, d’une maison traditionnelle et la chambre du dernier républicain qui resta caché pendant 30 ans. De l’ancienne forteresse, subsistent le mur d’enceinte, les jardins qui fleurissent toute l’année et le mirador avec une vue impressionnante sur Fuengirola, Benalmadena et Mijas Costa.
Mijas, endroit très touristique certes, reste une visite recommandée pour la beauté du site.

Le bleu de la Méditerranée, l’orange du soleil levant, le blanc de la chaux, voilà les couleurs de Nerja. Petites criques et grandes plages s’alternent avec les falaises escarpées. Juan Bautista Lopez nous fait découvrir un joyau précieux : la Cueva de Nerja. La Grotte de Nerja, l’une des plus vastes au monde, est située dans la Sierra Almijara –un massif de roches carbonatées dont les caractéristiques morphologiques sont typiques du modèle karstique. Cataclysme, de plus de 100 mètres de long sur 50 mètres de large, et d’une hauteur de plus de 30 mètres, elle abrite la gigantesque colonne centrale qui figure au livre Guiness des records, comme la plus grande du monde. Chaque année durant la dernière quinzaine de juillet, on célèbre le Festival International de la Musique et de la Danse « Grotte de Nerja » ; à l’intérieur des Grottes, dans un cadre naturel d’une beauté incomparable et bénéficiant d’une acoustique exceptionnelle.

Sur les hauteurs de Nerja, le quartier Mudéjar de Frigiliana représente la structure architectonique populaire d’origine arabe la plus pure de toutes celles qui existent dans la province de Malaga. Le miel de cana de Nuestra Senora del Carmen reste un des derniers miels préparés à base de canne à sucre. Près de Saint-Antoine de Padoue, qui domine le village avec sa façade blanche, se trouve le Musée Archéologique.

L’Hôtel Melia Costa del Sol de Torremolinos****, situé sur le Paseo Maritimo, face à la mer est très agréable. A conseiller pour l’accueil chaleureux, la qualité de la table (spécialités de poissons) et le confort des chambres. Voir dans les brochures des divers tour opérateurs. Très bon souvenir !

Adresse utile :

Office Espagnol du Tourisme (TOURSPAIN)
Rue Royale, 97 – 5ème étage
1000 Bruxelles
Tél.02/280 13 27
Fax.02/230 21 47
www.tourspain.eswww.spain.info
bruselas@tourspain.es

José Burgeon

  • casa chiqui malaga - patronato de turismo
  • dolmen de antequera
  • antequera
  • antequera - meson restaurante el escribano
  • antequera
  • hotel melia costa del sol - torremolinos
  • hotel melia costa del sol - torremolinos
  • mijas
  • mijas arenes
  • grottes de nerja
  • frigiliana - pres de nerja
  • hotel melia costa del sol - torremolinos - plage
  • torremolinos - plage
  • torremolinos - plage
  • torremolinos - plage
  • mijas vue aerienne
2368 lectures
Portrait de JoseBurgeon
JoseBurgeon