"Il me faut la lumière, l'air de Nice, il me faut la Baie des Anges" écrivait Nietzsche

écrit par JoseBurgeon
le 05/02/2009
N1 Nice plage

Nice, capitale de la Côte d’Azur, la puissante Nikaia (la victoire, en grec) possède des trésors artistiques, culturels, gastronomiques et humains.

L’avion Luxair survole la Principauté de Monaco et une partie du littoral avant de se poser sur la piste de l’aéroport de Nice Côte d’Azur. Quel spectacle, quels moments fascinants, avant de retrouver le soleil radieux de la Riviera française !

Bounjou, comé va ?
Emblème d’un lieu unique et mythique de la Côte d’Azur, la Promenade des Anglais se présente comme une merveilleuse terrasse dominant la plage. Elle offre aujourd’hui une extraordinaire mosaïque d’édifices d’époques, de formes, de tailles, de styles et d’usages variés. Après la visite de l’Hôtel Négresco – une légende, un des meilleurs palaces du monde, nous découvrons l’Hôtel HI, établissement de 38 chambres, situé à 200 mètres de la mer, conçu par Matali Crasset, chef de file de jeunes designers français. HI est une autre approche de l’hôtellerie, fondée sur l’échange, la convivialité, l’ouverture d’esprit, une manière de concevoir le luxe différemment en le rendant accessible. Au 8ème étage, une terrasse avec piscine culmine, offrant des vues exceptionnelles sur Nice, la Méditerranée et les Alpes (www.hi-hotel.net).

« On ne se lasse pas du marché aux fleurs et aux légumes, il arrive que le pittoresque retrouve ses lettres de noblesse » citait Louis Nucera, l’enfant du pays.
Sur le Cours Saleya, goûtez la socca de l’incontournable Thérésa, une sorte de crêpe faite de farine de pois chiches, d'huile d’olive, de sel fin et de poivre.
Le Vieux Nice, c’est aussi de merveilleuses promenades architecturales, avec les restes du Château de la Nice médiévale, l’Eglise du Gesu, Sainte Rita et la Cathédrale Sainte Réparate. Nice est belle et fière de son passé. N’oublions pas le marché aux poissons à la Place Saint François.

Le port de Nice est constitué d’un plan d’eau de 10 hectares. Le bassin Lympia s’inscrit au cœur de la place de l’Ile de Beauté aux ocres rouges, une des trois places de la ville.
Passons ensuite par la Pace Garibaldi et admirons la « Tête Carrée » qui abrite la grande bibliothèque Louis Nucera, un bel exemple d’architecture audacieuse. Pour les amateurs d’art, dans le prolongement de celle-ci, se dresse le Musée d’Art moderne et d’Art contemporain.

De la Promenade du Paillon, la vue est splendide sur la Place Masséna, bordée d’un ensemble architectural de style turinois où dominent les couleurs ocre et orangé. Un conseil : procurez-vous le « Nice Riviera Pass », qui permet pendant sa durée de validité (24h, 48h, 72h) d’utiliser de manière illimitée le bus à étage panoramique Nice Le Grand Tour, d’accéder librement à des musées et sites touristiques du Grand Nice et de bénéficier d’avantages auprès d’un carnet d’adresses soigneusement sélectionnées (restaurants, boutiques, loisirs, ateliers d’artistes). Arrêtons-nous une heure, entre deux bus, sur la colline de Cimiez. Au centre de la ville romaine de Cemenelum, le musée Matisse est une belle villa génoise du XVIIème siècle, aux murs rouges, ornés de trompe-l’œil, qu’entourent les oliviers, les pins parasols, les cyprès et les caroubiers odorants d’un parc de 36 000 m2. La villa et la nouvelle aile accueillent une collection de 68 peintures et gouaches découpées, 236 dessins, 218 gravures, 57 sculptures, 95 photographies et 187 objets de la collection du peintre. Parmi les nombreux chefs-d’œuvre, citons notamment le Nu bleu et La Vague, de 1952, Nature morte aux grenades de 1947. Dans le cimetière jouxtant l’église de Cimiez reposent Henri Matisse et Raoul Dufy.
L’arrêt suivant est consacré au musée Chagall, installé au milieu d’un jardin planté d’essences méditerranéennes. Un ensemble exceptionnel de plusieurs centaines d’œuvres témoigne de la spiritualité de Marc Chagall et de son inscription dans les courants artistiques du XXème siècle. Les personnages mi-hommes, mi-bêtes, vivent entourés d’un bestiaire symbolique d’oiseaux, de poissons volants, dans une construction elliptique et tourbillonnante où se mêlent tous les éléments de la Création.

La Cathédrale orthodoxe russe Saint Nicolas mérite aussi une visite. Zacharie peut vous guider brillamment les dimanches.
La Maison Auer, à la rue Saint François de Paul au numéro 7, représente la cinquième génération de confiseurs (fruits confits, chocolats, glacés créoles, amandes noisettes, orangettes, pâtes de fruits et marrons glacés). Au numéro 8 de la même rue, Michèle Rossi présente ses authentiques tissus provençaux et ses Santons d’art.

Dès le XIXème siècle, le Carnaval devient l’un des plus célèbres du monde. Aujourd’hui encore, il a gardé son cortège de chars allégoriques, caricaturaux mais toujours « bon enfant ». Le Carnaval de Nice 2009 fut programmé du vendredi 13 février, avec l’Arrivée du Roi, au dimanche 1er mars, avec le Corso Carnavalesque. Les Corsi ont lieu Place Masséna, les Batailles de Fleurs sur la Promenade des Anglais (www.nicecarnaval.com) .

En plein cœur de Nice, sur le Boulevard Victor Hugo, se situe l’Hôtel Villa Victoria, excellent trois étoiles, totalement rénové dans l’esprit niçois, avec un accueil sympathique, des chambres confortables et un jardin botanique au calme (www.villa-victoria.com) .

Au départ de la Gare Routière, il est possible de circuler dans tout le département des Alpes Maritimes, en bus, avec la Compagnie Lignes d’Azur, pour 1€ seulement
(www.lignedazur.com).

Bon voyage à Nice ! Nice is very nice !

José Burgeon

Adresse utile : Office de Tourisme et des Congrès – 5, Promenade des Anglais
F-06000 Nice
Tel.33 04 92 14 46 18 www.nicetourisme.com

www.luxair.lu

  • N1 Nice plage
  • N2 Promenade des Anglais
  • N3 Tete Carree
  • N5 Cathedrale orthodoxe russe
  • N6 Theresa et la succulente socca au Cours Saleya
  • N7 Musee Matisse
  • N4 Reunion gastronomique chez Henri de l'Escalinada - Vieux Nice
  • N8 Luxair
2144 lectures
Portrait de JoseBurgeon
JoseBurgeon