Le GAL Haute-Sûre Forêt d'Anlier

écrit par admin
le 24/03/2009
Le GAL Haute-Sûre Forêt d'Anlier

Le GAL Haute-Sûre Forêt d'Anlier est sur les rails : près d'1,5 Mo d'€ pour développer ses projets !

Le GAL Haute-Sûre Forêt d'Anlier ?

Depuis quelques mois, le Groupe d'Action Locale Haute-Sûre Forêt d'Anlier s'est constitué dans le cadre du programme Leader 2007-2013.
Ce Groupe d'Action Locale a été initié par les 6 communes du Parc naturel Haute-Sûre Forêt d'Anlier (Bastogne, Fauvillers, Vaux sur Sûre, Léglise, Habay et Martelange). Il regroupe une trentaine d'acteurs du territoire, tels que les communes, les organismes touristiques, les groupements d'agriculteurs, le monde associatif, les opérateurs culturels, ...
Le GAL a déposé un programme (Plan stratégique) en faveur du développement de l'économie rurale du territoire, principalement au niveau des secteurs de l'agriculture, du tourisme et de la culture locale. Sélectionné lors du premier appel à projet, c'est une enveloppe de près d'1,5 Mo d'euros qui lui a été attribuée pour développer son programme.
Le thème fédérateur du GAL est la valorisation économique durable des ressources naturelles, culturelles et touristiques du territoire du Parc naturel Haute-Sûre Forêt d'Anlier.

Le Conseil d'Administration du GAL est présidé par Françoise Erneux, de Fauvillers. Le Vice-Président est Olivier Barthelemy (Habay) et le Trésorier, Jean-Marie Pairoux (Habay).

Les projets.

Basé sur ce thème fédérateur, des projets vont se développer, de 2009 à 2013, autour de 4 axes de travail.

1. Mise en place d'une cellule d'animation et de coordination des projets. Ce service assurera le rôle d'interface entre les différents partenaires (opérateurs publics et privés). Elle sera composée d'une cellule administrative et financière et d'une équipe d'animateurs de projets. Cette équipe est composée de Laurence Libotte et Geneviève Nivarlet, coordinatrices des projets touristiques, de Denis Amerlynck, conseiller agricole, et de Véronique Wiertz, responsable des projets de coopération. L'équipe technique est placée sous la coordination de Donatien Liesse, Appui technique du GAL.

2. Le développement touristique du territoire : les ressources patrimoniales du territoire sont nombreuses (nature, paysage, bâti, historique, …) et représentent autant d'atouts à valoriser par le biais d'un tourisme rural encore trop peu exploité. Les projets qui vont être menés visent divers objectifs tels que : la promotion d'un tourisme diffus (tourisme « vert »), le développement de nouveaux produits touristiques (circuits à thème), la mobilisation et l'intégration, dans une démarche commune, de toutes les structures et produits déjà existants ou en développement, l'encadrement des opérateurs touristiques existants et/ou des porteurs de nouveaux projets, l'amélioration de la qualité de l'accueil touristique,...

3. La valorisation du patrimoine culturel : le territoire dispose d'un patrimoine culturel considérable, dont la valorisation, l'accessibilité et la diffusion sont encore largement à développer. En partenariat avec les structures d'animation culturelle actives et reconnues sur le territoire, et en particulier les Centres culturels de Bastogne et Habay, le GAL va développer un projet de mise en réseau des créateurs et des opérateurs culturels du territoire, de diffusion de l'offre culturelle et d'intégration de celle-ci dans divers canaux de communication, de valorisation du patrimoine culturel dans le secteur du tourisme et de création d'un spectacle collectif.

4. Le soutien aux initiatives de développement de l'économie rurale et de diversification agricole, dans une optique de développement durable.
Le territoire est riche de savoir-faire et compte un grand nombre de petits producteurs et artisans particulièrement créatifs. Pour encourager l'économie rurale et l'innovation, le GAL va contribuer au développement des initiatives de diversification agricole et de la valorisation des savoir-faire comme potentiel de développement touristique notamment.

Qu'est-ce que le programme leader ?

Le programme Leader est un outil financier mis en place par l'Union Européenne qui vise le développement économique des zones rurales.
En Wallonie, 10 territoires ont déjà été reconnus 'territoires Leader' et 5 nouveaux territoires devraient prochainement compléter le dispositif.
Une des particularités du programme Leader est d'être mis en place au plan local dans le cadre d'un partenariat associant les représentants publics locaux et les forces vives (opérateurs privés) d'un même territoire. Ce partenariat, qui porte le nom de Groupe d'Action Locale, institué en asbl, œuvre pour la réalisation d'un Plan de Développement Stratégique qui est un véritable projet de développement territorial.

  • Le GAL Haute-Sûre Forêt d'Anlier
2573 lectures
Portrait de admin
admin

Administrateur d'Ardenneweb, nous proposons du contenu journalier gratuitement.